Post reply

Warning: this topic has not been posted in for at least 120 days.
Unless you're sure you want to reply, please consider starting a new topic.
Name:
Email:
Subject:
Message icon:

Verification:
Type the letters shown in the picture
Listen to the letters / Request another image

Type the letters shown in the picture:
Désolé pour toutes ces questions... Les spammeurs sont de plus en plus pénibles. Quelle est, traditionnellement, la couleur du cheval d'Henri IV ?:
Tapez "cy" puis "na", puis "douze" en chiffres (quatre lettres et deux chiffres, donc):

shortcuts: hit alt+s to submit/post or alt+p to preview


Topic Summary

Posted by: Nao/Gilles
« on: 8 September 2008 à 16h54 »

Ouais, d'abord ! Non mais !
Posted by: Ryō
« on: 2 September 2008 à 17h50 »

 :mdr:
Posted by: Nao/Gilles
« on: 2 September 2008 à 15h08 »

Merci à Diditoff qui a repéré ce message que j'avais déjà lu en anglais il y a quelques décennies. Mais à mon grand regret, il y manque la visualisation de quelques-uns des plus gros poncifs rencontrés dans les séries et films américains. C'est bien simple, je n'en compte plus le nombre.

John Smith est assis sur son canapé. Soudain, il entend une sensuelle voix de femme qui lui murmure, "Vous avez du courrier".
Il se tourne alors vers l'ordinateur, et regarde l'écran :


YOU'VE GOT MAIL

(Sur trois lignes, parce que les caractères font 2 mètres de haut)

Il appuie sur la touche Shift, et immédiatement, son logiciel de courrier ouvre une fenêtre maximisée, avec le contenu du mail qui s'affiche rapidement, caractère par caractère (c'est encore plus rapide que sur un Minitel), là aussi en fonte gigantesque, tandis qu'un synthétiseur vocal lui lit le mail dans un parfait accent.

Il suffit alors qu'il dise, "Commint ? Robbie a eu un tuyau trouvé sur un ordinateur hacké du KGB, selon lequel Jessica a été kidnappée par mon plus terrible ennemi, l'Homme de Bronze ?!" et l'ordinateur le met immédiatement en relation avec le commissaire McCartney.

Et donc là, une fenêtre de chat s'ouvre, avec un texte plus petit parce que la caméra a eu le temps de faire un gros plan. John tape "nmsmnsmnssmdn", l'écran affiche donc naturellement "Commissaire, Jessica a été kidnappée !", et moins d'une seconde plus tard, la réponse s'affiche :


Commissaire McCartney> J (bip)
Commissaire McCartney> J' (bip)
Commissaire McCartney> J'a (bip)
Commissaire McCartney> J'ar (bip)
Commissaire McCartney> J'arr (bip)
Commissaire McCartney> J'arri (bip)
Commissaire McCartney> J'arriv (bip)
Commissaire McCartney> J'arrive (bip)
Commissaire McCartney> J'arrive ! (bip)

Le tout en temps réel. Le texte ne peut pas revenir en arrière, car comme chacun sait, le commissaire McCartney ne fait jamais de faute de frappe, d'ailleurs le concept de touche Backspace n'existe pas dans les films américains. Quand on fait une erreur de frappe, c'est que c'est l'ordinateur qui a été piraté pour vous empêcher de taper le bon mot, on lui colle une balle ou deux et il repart.

Mais à la fin, heureusement, on découvre que Robbie s'était trompé, Jessica était juste allée faire caca.