Bravo Sarko !

Tu étais né pour ça. À peine sorti du biberon que tu te voyais déjà président. Toute ta vie, tu l'as consacrée à ne remplir qu'un seul objectif : monter en grade. Jusqu'au grade suprême. De jeune loup vif, nerveux et calculateur, tu es devenu l'ami des media pour mieux les contrôler. D'avocat tu es passé maire, puis ministre. Mais chaque jour qui passait, ton ambition était plus clair claire, plus nette, plus limpide : tu n'étais jamais satisfait de ta situation, tu voulais toujours plus. Tu te voyais avec un grand destin. Non pas celui de rendre la France meilleure, mais celui d'accéder au plus haut poste, avec tout son prestige associé. Te faire un nom et entrer dans l'Histoire, avec un grand H.

Pour ça, tu t'es battu pendant des années. Tu t'es posé en ennemi mortel de Chirac dès le début, pour canaliser vers toi tous les déçus du chiraquisme, trop porté vers le social au goût de ton parti. Ah, ça, on ne pourra pas te le retirer : tu t'es débrouillé comme un chef, donc ta victoire, tu la mérites. Comme Napoléon, tu as probablement appris à ne plus dormir que trois heures par nuit. Au stade où tu en es, tu dois sans doute carburer au Guronsan. Tu as réussi à mettre dans ta poche toutes les classes sociales, des ouvriers au MEDEF. Tu as même pu attirer dans ton camp des électeurs des deux extrêmes. Les jours impairs, tu citais les grandes figures socialistes, et les jours pairs, tu déclamais ton amour pour une France purifiée de son immigration non contrôlée.

Ah, oui, qu'est-ce que tu aimes ça, le contrôle ! Ca a dû vraiment te faire mal au coeur, de lire toutes ces feuilles de chou parlant de tes déboires avec Cécilia. Tu es maître de son destin, il est impossible que tu ne puisses pas tenir sa petite famille... Non, tu as fait fi de tout ça. Tu t'es battu, tu as "changé" (de conseiller pour ton image), tu as sorti ton plus grand sourire de benêt et tu as dit tout et son contraire. Tu as promis n'importe quoi, en y mettant de temps en temps une bonne idée, histoire de faire passer la sauce. C'est sûr, tu as sorti le grand jeu. Le prime time sur TF1, paillettes et gros budget.

Et aujourd'hui, c'est la France Star-Ac' qui a voté. Celle d'Amélie Poulain, celle des petits riens qui font tout le sel de la vie, elle est sortie elle aussi, mais personne ne l'a entendue. Les hauts-parleurs de TF1 étaient les plus forts. Johnny, Doc Gynéco, Steevie, Tapie, Berlusconi, ils ont l'habitude de gueuler dans le poste. "Regardez-moi, regardez-moi ! Enfin... Regardez-le, regardez-nous !"

Les sages, eux, préféraient montrer du doigt la voie à suivre. Mais les singes n'ont regardé que le doigt d'honneur que leur tendait l'UMP. Il n'y a que ça qui leur parle. Plus c'est gros, mieux ça passe. Ça, tu l'as bien compris. Tu l'as admirablement utilisé. Et aujourd'hui, ces vingt ans de galère, ces vingt ans d'ambition, ces vingt ans à fleur de peau, ces vingt ans à subir les moqueries des Guignols et autres marionnettes du PS, tu les as oubliés : aujourd'hui, tu as atteint ton rêve.

Tu l'as enfin eu, ce cadeau à côté duquel même la collection complète des Transformers passe pour une ringarderie de petit banlieusard fauché : la France.

Alors maintenant que t'as pu y toucher, tu reposes ton jouet, et tu vas te chercher un autre passe-temps. Parce que ça va bien cinq minutes, hein, on t'aime bien et tout ça, mais on n'a pas que ça à faire, nous, ici. Y'a des gens qui aimeraient travailler tranquille, sans avoir un gosse qui traîne dans leurs pattes à trimballer son Kärcher et hurler à qui veut l'entendre qu'il est le shérif et qu'on est les Indiens.

Ensemble, tout est possible, oui. Mais sans toi.

Author Topic: Bravo Sarko !  (Read 113611 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

A tous vous lire, on a l'impression que c'est déjà la fin du monde.

D's© optimisme à toute épreuve depuis deux mois...
On va s'y faire ...mais bon, 47% des français sont actuellement inquiets des 5 années à venir ....

Ce n'est pas du fait que la droite soit où elle est actuellement( on en a eu d'autres sans que les gens aient cette réaction de peur) ..C'est juste que Sarko n'est pas nimporte quelle droite ....

Qu'elle nous paraitra douce l'ancienne droite bientôt :rolleyes:

Bref ,digerons ce gout de vomis comme le dit Arion ...Nous avons 5 ans pour méditer sur le choix des français et le devenir de la France ....

Mais les bouquins d'histoire comme les médias sont déjà prêts à glorifier le plus grand président de la Vème république  ... ^_^

Non mais attendez Arion et Nao... Sarko au pouvoir ca va trop le faire!   :)

Je vois ca d'ici, dans deux ans, l'hiver 2009-2010... Un helicoptere fait une descente vers la megalopole liberale sur une musique de Hajime Mizoguchi... Depuis le rappel des Francais etablis a l'etranger et la mise en place de la Coercition (interdiction d'emigrer), des manifestants, par milliers, dans la rue luttent et chargent contre les CRS qui embarquent a tour de bras les francais de seulement 4eme generation comme moi pour les camps de refugies dans la Zone Franche du Poitou. Les plus recalcitrants sont envoyes avec le concours de l'OTAN dans les bases americaines en Europe (notamment en Pologne), ou meme a Guantanamo pour ceux d'origine maghrebine qui aurait oublie de se raser ce matin. Avec Philippe Devedjian (un Armenien de 2eme generation MAIS ami de Sarko, ex-dirigeant du GUD qui n'a rien compris a la vie), le Ministre de la Guerre et de la Question Arabo-Polono-Tchecheno-Armeno-Italo-Sino-Portuguo-Communo-Socialo-Bougnoule, l'ordre est maintenu tant bien que mal dans le 4eme Empire.

Des egouts sort une petite fille avec une gibeciere, qu'elle court lancer contre les CRS. Explosion. Cris. Chaos. Les gazs lacrimogenes fusent, les resistants se refugient dans les egouts. L'unite Panzer est mobilisee...


Poutaing comment que ca va etre trobien!!!   :mdr:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Premier commentaire d'un Sarkozyste pur et dur à propos de mon billet... Il n'a même pas eu le courage de poster ça ici !
Quote from Kingelf
Le billet de Nao est comique, pas fun. C'est assez mauvais.
C'est "assez" mauvais, hein ? Allez, vas-y carrément quoi ! Balance le "très" mauvais ! C'est parce que je fais des courbettes à Sarko pendant tout mon billet que c'est seulement "assez" ? Il aurait été "assez" bon pour toi, mon article, si j'avais viré le dernier paragraphe ? Ça aurait pu passer à la limite pour le ralliement un peu écoeuré mais réaliste d'un ancien Bayrouiste ?

Allez, je te rassure, tu t'es juste fait avoir : tu croyais tomber sur un billet à droite, mais tu as juste oublié que le Nao, il ne brade pas ses convictions sociales sur l'autel de la majorité Sarkomaniaque. Il pense underdog, il vote underdog. Il préfère encore être exilé que d'avoir pour voisins forcés des Sarkozystes comme toi, pavanant depuis des mois avec leur égocentrisme boursouflé (ah, ça, vous faites bien la paire avec votre maître à penser !), montrant leur sourire plaqué or dans leurs shows à l'américaine, incapables de se palucher sur autre chose que leur sacro-sainte fricaille.

"Assez mauvais", c'est sous-entendre que tu crois que tu peux me transformer en Sarkozyste un jour. J'attends de toi des insultes plus en accord avec ma position politique, qui a toujours été claire depuis des années.

Kingelf

  • Guest
  •  
Alors, je me suis inscrit pour te répondre.
 
 Il est évident que mon parti pris a joué dans ma réponse mais il est bon aussi de ne pas y répondre par tes insultes sur les "Sarkozystes" égoïstes dont tu ne voudrais pas comme voisin. En effet, je n'ai pas argumenté mon avis, je comprends que ça puisse énerver, mais il suffisait de demander des éclaircissements. Tu dois également accepter la critique.

 Je ne vais pas m'amuser à citer les fautes de français ("À peine sorti du biberon" ne voulant rien dire, et je n'en suis qu'à ta deuxième phrase ). Mais plus que le style, c'est bien ton message qui me déplaît, ton message qui s'attaque au choix libre et démocratique de tes concitoyens. Tu te réclames du respect de la démocratie face à un Sarkozy démago et antilibertaire, alors tu te dois de respecter un minimum ceux qui ne sont pas en extase devant tes écrits. Il faut que tu apprennes à accepter les avis divergents. Je sais que dans votre camp, ce n'est pas à la mode.

 Maintenant, je ne m'en suis pas pris à toi, mais à ton écrit qui ne me plaît pas (même si je sais ne pas être totalement objectif), dans sa forme mais surtout dans son esprit.
 Je ne t'insulte donc pas. Je te respecte, je sais ce que la communauté saint seiya te doit. Cela n'empêche que je n'ai pas à tout aimer chez toi, qu'on a le droit de penser que tu t'égares certaines fois sans que tu prennes ça pour une insulte et que tu montes sur tes grands chevaux.
 
 Toi, respectes tes concitoyens, tous ceux qui ont voté à droite, qui ne sont pas plus égoïstes que les autres. Il faut que tu dépasses ta vision manichéenne du monde

 Respectueusement, Kingelf

Je ne vais pas m'amuser à citer les fautes de français ("À peine sorti du biberon" ne voulant rien dire, et je n'en suis qu'à ta deuxième phrase ).
Quel rapport avec le propos du billet ? Je ne vois de plus aucune faute de français... Juste une métaphore, une image (le "biberon" signifiant l'enfance... A peine sorti de l'enfance, donc). Viser la forme de ce billet pour décrédibiliser le fond est assez minable non... ?
Quote
c'est bien ton message qui me déplaît, ton message qui s'attaque au choix libre et démocratique de tes concitoyens. Tu te réclames du respect de la démocratie face à un Sarkozy démago et antilibertaire, alors tu te dois de respecter un minimum ceux qui ne sont pas en extase devant tes écrits.
Son billet visait Sarkozy uniquement, note bien. Maintenant, il est en droit de s'offusquer quand ses supporters se permettent de le taxer d' "assez mauvais" sur base... sur base de quoi d'ailleurs ?
Quote
Il faut que tu apprennes à accepter les avis divergents. Je sais que dans votre camp, ce n'est pas à la mode.
"Votre camp" ? Qu'est-ce que c'est ce que cette réflexion à la noix... -_-
Quote
Cela n'empêche que je n'ai pas à tout aimer chez toi, qu'on a le droit de penser que tu t'égares certaines fois sans que tu prennes ça pour une insulte et que tu montes sur tes grands chevaux.
Parceque le fait d'être anti-Sarkozy est une preuve d'égarement ? 47 % de la population s'est "égarée" selon toi ?
Quote
Il faut que tu dépasses ta vision manichéenne du monde
Son billet ne traitait pas du monde, mais de Sarkozy. Et en l'occurence, inutile de le diaboliser ou de nourrir une "vision manichéenne du monde" pour avoir peur de cet homme. Il a déjà fait ses preuves.

Pour finir, je considère qu'être anti-Sarkozy ne revient pas à ne pas faire preuve de respect envers son électorat.  Il a été élu démocratiquement. J'espère seulement que ses supporters n'auront pas à s'en repentir.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Alors, je me suis inscrit pour te répondre.
Tu n'avais pas besoin, on peut poster en invité sur mon blog. Ouverture, tout ça. J'encourage seulement ceux qui postent plus d'une fois à se faire un compte, pour pouvoir y associer un avatar, fusionner les double-posts, etc.
Quote
Il est évident que mon parti pris a joué dans ma réponse mais il est bon aussi de ne pas y répondre par tes insultes sur les "Sarkozystes" égoïstes dont tu ne voudrais pas comme voisin. En effet, je n'ai pas argumenté mon avis, je comprends que ça puisse énerver, mais il suffisait de demander des éclaircissements. Tu dois également accepter la critique.
J'accepte la critique. Je n'accepte pas qu'elle soit faite dans mon dos.
Il me semble qu'il est assez clair depuis bien longtemps que je ne suis pas un lecteur régulier de PNR, et que je passe juste de temps en temps sur quelques topics spécifiques, non politisés. C'est le hasard qui m'a fait tomber sur ton post, que je n'aurais jamais lu autrement. C'est ça qui m'a irrité.
Quote
Je ne vais pas m'amuser à citer les fautes de français ("À peine sorti du biberon" ne voulant rien dire, et je n'en suis qu'à ta deuxième phrase ).
Ah, mais je t'en prie, cite, cite !

"À peine sorti du biberon", aux dernières nouvelles, ça veut dire "à peine sevré".
Quote
Mais plus que le style, c'est bien ton message qui me déplaît, ton message qui s'attaque au choix libre et démocratique de tes concitoyens.
Mais jamais de la vie.

Tu te mets des oeillères, là.

Mon billet est un message sincère de félicitations à Nicolas Sarkozy. Le but ultime de sa vie a toujours été de devenir président. J'ai toujours été admiratif de la ténacité de celui que déjà les Guignols critiquaient il y a 15 ans, pour arriver au poste convoité, en faisant fi de toutes les attaques contre lui. Franchement, pour un type qui traîne autant de casseroles (et à ce stade, c'est même plus des casseroles, c'est des camions-citerne), c'est véritablement un exploit d'avoir réussi à atteindre ce but. Pour cela, il a adopté une stratégie à l'américaine, en misant tous sur l'image, et sur les media. Le problème, c'est que quand on sait que Sarko est ami avec Lagardère, Dassaut et Bouygues, qui possèdent 90% des media français, on se dit, d'accord, Sarkozy va être aidé par TF1 et compagnie pour redorer son image... OK... C'est "presque" de bonne guerre, tant qu'on fiche la paix aux autres media... Mais le problème c'est qu'avant même son élection, Sarko disait à la rédaction de France 3 qu'il la virerait quand il serait en place, parce qu'ils l'avaient traité comme "les autres", et pas "avec les droits qui lui étaient blablabla". Quelle sera l'étape suivante ? Se débrouiller pour faire couler Libération et Marianne ?

Alors voilà. C'est bien un exploit qu'il a réalisé, en utilisant cette technique comme jamais personne auparavant. Un bon coup. C'était sur ce point que je félicitais le candidat. Mais en tant que président ? Je ne lui fais pas confiance une seconde. Il va déjà commencer en faisant voter la loi sur le fichage systématique de tous les Internautes. Avant même d'être élu, on savait donc déjà qu'il avait l'intention de museler le seul moyen d'expression encore totalement libre : le Net.

Voilà ce que j'avais à dire.
Maintenant, si je n'aime pas Sarko, est-ce que pour autant je déteste la droite ? Non. Je me sentais déjà proche de Bayrou quand il était encore dans la majorité. Comme lui, je pense que ce qui compte, ce n'est pas la position sur l'échiquier politique, mais l'harmonie entre le bon sens et la compassion.

Mon billet n'est pas une attaque aux Sarkozystes. Et encore moins à ceux qui ont voté pour lui. Oui, je critique les singes qui votent pour celui qui crie le plus fort. Mais je ne suis pas idiot au point de croire que 53% des Français sont comme ça. Je suis encore convaincu que plus de la moitié des Français est intelligente. Nous n'avons pas simplement les mêmes valeurs.

Il n'empêche que le débat politique ne peut rester sain que quand toutes les voix peuvent se faire entendre. Quand, sur un forum, tu postes dans mon dos pour dire que mon billet est "assez mauvais", tu ne laisses entendre ni ta voix, ni la mienne. Je n'appelle pas ça de l'ouverture.
Quote
Tu te réclames du respect de la démocratie face à un Sarkozy démago et antilibertaire, alors tu te dois de respecter un minimum ceux qui ne sont pas en extase devant tes écrits. Il faut que tu apprennes à accepter les avis divergents. Je sais que dans votre camp, ce n'est pas à la mode.
Quel camp ? Je te pose la question le plus sérieusement du monde.
Quote
Maintenant, je ne m'en suis pas pris à toi, mais à ton écrit qui ne me plaît pas (même si je sais ne pas être totalement objectif), dans sa forme mais surtout dans son esprit.
En même temps, je ne l'ai jamais écrit pour faire plaisir aux partisans du petit Nicolas...
Mais il me semble avoir tout de même fait preuve d'une certaine indulgence puisque je l'ai écrit dans une optique différente de celle des opposants à Sarkozy.

Là où d'habitude la gauche rejette entièrement Sarko, l'homme et sa politique, j'ai pris pour parti de me concentrer sur finalement ce qui est le plus humain chez lui : son ambition. Car nous en avons tous une. A la différence que quand nous avons atteint notre rêve, nous le savourons puis nous passons à autre chose. A un nouveau défi.

Le problème ici, c'est que NS avait comme seule et unique ambition de devenir président. C'est vrai, c'est un défi de grande ampleur puisqu'il n'y a qu'une seule place disponible tous les 5 ans, et que pour y arriver, il faut écraser tous les autres candidats. Il a réalisé un exploit. Mais maintenant ? Que va-t-il faire ?

Maintenant qu'il a la France, va-t-il chercher à conquérir le monde ? Ou, comme tous les enfants que nous sommes au fond, va-t-il se lasser de son jouet et passer à autre chose, comme le championnat de pêche aux moules ?
Quote
Je ne t'insulte donc pas. Je te respecte, je sais ce que la communauté saint seiya te doit.
Tu sais, je ne sais même pas si tu es fan de Saint Seiya. Je ne vais pas me cacher derrière une vague communauté de geeks pour imposer une opinion personnelle ! Saint Seiya n'a rien à voir avec la politique française, ne mélangeons pas tout.
Quote
Cela n'empêche que je n'ai pas à tout aimer chez toi, qu'on a le droit de penser que tu t'égares certaines fois sans que tu prennes ça pour une insulte et que tu montes sur tes grands chevaux.
Au contraire j'apprécie le dialogue contradictoire. Et autant aiguiser nos plus belles phrases pour le rendre agréable à la lecture pour tout le monde, non ? Histoire d'élever le débat.
Quote
Il faut que tu dépasses ta vision manichéenne du monde
On a souvent dit cette expression ces temps-ci, mais je vais devoir m'y coller aussi : "c'est l'hôpital qui se fout de la charité"... ;)

 :mdr: :mdr: :mdr:

Kingelf et Sarko, encore un soutien à la doc Gynéco...Le pauvre !

Offline Nao/Gilles

  • Admin
(Thomas/Seiyanidoft, Thomas/RoiLion ou un autre Thomas ?)

Kingelf

  • Guest
  •  
Alors, je me suis inscrit pour te répondre.
Tu n'avais pas besoin, on peut poster en invité sur mon blog. Ouverture, tout ça. J'encourage seulement ceux qui postent plus d'une fois à se faire un compte, pour pouvoir y associer un avatar, fusionner les double-posts, etc.
C'est tout à ton honneur. Je n'étais pas au courant de cette possibilité.
J'accepte la critique. Je n'accepte pas qu'elle soit faite dans mon dos.
Il me semble qu'il est assez clair depuis bien longtemps que je ne suis pas un lecteur régulier de PNR, et que je passe juste de temps en temps sur quelques topics spécifiques, non politisés. C'est le hasard qui m'a fait tomber sur ton post, que je n'aurais jamais lu autrement. C'est ça qui m'a irrité.
Je savais très bien que de nombreuses personnes sont inscrites sur les deux fora et que tu serai averti. Je ne m'imaginais pas une seconde que cette réponse passerait inaperçue.
 J'avais envisagé deux possibilités. Soit mon post et mon avis ne t'intéressent absolument pas et ça s'arrêtait là. Soit tu demandais sur PNR des explications à cet avis tranché.
Maintenant, si je n'aime pas Sarko, est-ce que pour autant je déteste la droite ? Non. Je me sentais déjà proche de Bayrou quand il était encore dans la majorité. Comme lui, je pense que ce qui compte, ce n'est pas la position sur l'échiquier politique, mais l'harmonie entre le bon sens et la compassion.

Mon billet n'est pas une attaque aux Sarkozystes. Et encore moins à ceux qui ont voté pour lui. Oui, je critique les singes qui votent pour celui qui crie le plus fort. Mais je ne suis pas idiot au point de croire que 53% des Français sont comme ça. Je suis encore convaincu que plus de la moitié des Français est intelligente. Nous n'avons pas simplement les mêmes valeurs.
Dans ton billet, tu n'avais pas mis en évidence cette non généralisation quand tu parlais de France Star-Ac et des singes face aux sages. Je n'y avais pas discerné de nuance. Le premier post où tu me cites ressemble fortement à une attaque contre l'ensemble des électeurs sarkozystes. Maintenant ce que tu dis là est rassurant, et peut faire penser que ce qui a été écrit précédemment l'a été sous le coup de la colère. Je l'espère
 
 Je reconnais que tu as un certain style, qui n'est pas celui qui me plaît mais qui peut plaire à d'autres. On le voit bien d'après les réactions.
Quote
Il n'empêche que le débat politique ne peut rester sain que quand toutes les voix peuvent se faire entendre. Quand, sur un forum, tu postes dans mon dos pour dire que mon billet est "assez mauvais", tu ne laisses entendre ni ta voix, ni la mienne. Je n'appelle pas ça de l'ouverture.
Tu as face à toi un adorateur du débat devant l'éternel.
 
 Maintenant je t'assure que quand je lisais ton article, ça ne me donnait pas envie de débattre. Si cela avait été un tract, je le roulerai en boule tout de suite pour le mettre à la poubelle. Tu as un avis, il est respectable et utile pour le débat, mais dans ton billet, contrairement à ton post, tu manquais grandement de nuance. Quand je vois le post où tu cites ma réaction sur PNR, la façon dont tu qualifies l'ensemble des Sarkozystes ne montre pas beaucoup de respect et n'assainit pas le débat
 Sans parler de la conclusion où tu demandes au candidat élu par le peuple de rendre les clés. Quel est le but de cette conclusion ? J'ai bien compris que tu remettais en cause les raisons pour lesquelles les "singes" ont voté pour lui, mais tu t'opposes là au choix du peuple. Je n'ai pas compris l'intérêt de ce dernier chapitre. Débattre, je suis demandeur, mais dans le respect des décisions populaires. Sinon on va droit à l'arbitraire.
Quote
Quel camp ? Je te pose la question le plus sérieusement du monde.
Je parlais évidemment de camp politique.
 
 Il est vrai que la jeunesse est plus prompte à s'enflammer que les personnes plus mûres. Que le vote PS est plus jeune que le vote UMP. C'est donc tout naturellement que les premiers sont plus nerveux que les seconds et je n'ai pas vu beaucoup d'ouverture d'esprit dans la jeunesse, que ce soit pour qualifier Sarkozy ou ses électeurs.
Quote
En même temps, je ne l'ai jamais écrit pour faire plaisir aux partisans du petit Nicolas...
Mais il me semble avoir tout de même fait preuve d'une certaine indulgence puisque je l'ai écrit dans une optique différente de celle des opposants à Sarkozy.

Là où d'habitude la gauche rejette entièrement Sarko, l'homme et sa politique, j'ai pris pour parti de me concentrer sur finalement ce qui est le plus humain chez lui : son ambition. Car nous en avons tous une. A la différence que quand nous avons atteint notre rêve, nous le savourons puis nous passons à autre chose. A un nouveau défi.
Exactement comme nous, il va savourer son rêve pendant cinq ans, peut être dix, et passera à autre chose. Car le but n'est pas seulement d'être président, mais d'être un bon président, un président efficace. Et cette ambition est commune à tous nos politiciens, à tous ceux qui se sont battus pour le titre suprême cette année, et ils étaient nombreux
Quote
Au contraire j'apprécie le dialogue contradictoire. Et autant aiguiser nos plus belles phrases pour le rendre agréable à la lecture pour tout le monde, non ? Histoire d'élever le débat.
J'ai été coupable de paresse, de vouloir aller vite en effet. Je suis tout à fait d'accord avec toi.
 
 La lecture eut été plus agréable si tu n'en étais pas arrivé à parler de mon "égocentrisme boursouflé" mais je veux croire que c'était sous le coup de la colère, croyant que je me moquais de toi dans ton dos.
 
 Et non enfin, je n'ai jamais cru être tombé sur un article encensant Sarkozy. Dès la première ligne, (sachant que le post qui qualifiait de "fun" ce billet était cité par un "Royaliste"), j'ai compris, car l'opportunisme est un argument aujourd'hui largement utilisé contre Sarkozy et jamais en sa faveur. L'opportunisme n'a pas bonne presse de nos jours, je ne m'en plaindrai pas. On a toujours eu l'idéal de la personne qui ne trahit , ni ses idées, ni ses amis pour réussir, mais alors il faut dénoncer l'opportunisme d'une Ségolène qui un jour crache sur Bayrou pour le lendemain venir lui manger dans la main. Qui un jour jette DSK aux oubliettes et qui le lendemain redevient son amie fidèle. Pareil avec Delors ...
Quote
On a souvent dit cette expression ces temps-ci, mais je vais devoir m'y coller aussi : "c'est l'hôpital qui se fout de la charité"... ;)
Pour finir, je ne critique pas ton choix politique. Les électeurs du PS, je les respecte, surtout quand ils respectent leurs adversaires. Je ne suis pas venu parler politique, donc je reviens au sujet de cette discussion, ton billet.
 
 Mon avis n'a pas grand intérêt et tu le connais. Le grand problème, c'est donc que je me sois exprimé sur un autre forum. Je ne l'ai pas fait par lâcheté, mais par paresse, pensant bien que tu ne le raterais pas. Si je suis lâche dans la vie réelle, ne parlant ouvertement de politique qu'avec des personnes qui me sont proches, je le suis moins sur un forum, et je n'hésiterai jamais à dire à quelqu'un ce que je pense.
 
 Donc je suis désolé qu'il y ait eu malentendu.
 
 Bonne continuation   :)

 
« Last Edit à 15h21 »

(Thomas/Seiyanidoft, Thomas/RoiLion ou un autre Thomas ?)
Ben, c'est moi Thomas/Seiyanidoft... :ph34r:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
(Thomas/Seiyanidoft, Thomas/RoiLion ou un autre Thomas ?)
Ben, c'est moi Thomas/Seiyanidoft... :ph34r:
Ben pourquoi tu n'utilises pas ton compte ? :^^;:
(Je le renommerai en Thomas, no problem...)

(Thomas/Seiyanidoft, Thomas/RoiLion ou un autre Thomas ?)
Ben, c'est moi Thomas/Seiyanidoft... :ph34r:
Lol....Je sais pas pourquoi ,ca me fait rire  :^^;:

(Thomas/Seiyanidoft, Thomas/RoiLion ou un autre Thomas ?)
Ben, c'est moi Thomas/Seiyanidoft... :ph34r:
Lol....Je sais pas pourquoi ,ca me fait rire  :^^;:
Moi, c'est Kingtroll qui me fait toujours autant marrer ^_^

(Thomas/Seiyanidoft, Thomas/RoiLion ou un autre Thomas ?)
Ben, c'est moi Thomas/Seiyanidoft... :ph34r:
Lol....Je sais pas pourquoi ,ca me fait rire  :^^;:
Moi, c'est Kingtroll qui me fait toujours autant marrer ^_^
Bien vu le jeu de mot  ;)

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Je savais très bien que de nombreuses personnes sont inscrites sur les deux fora et que tu serai averti.
Ca m'étonnerait... :^^;:
Je n'ai plus vraiment de contacts avec PNR...
Quote
Dans ton billet, tu n'avais pas mis en évidence cette non généralisation quand tu parlais de France Star-Ac et des singes face aux sages.
Laisse-moi quand même la possibilité d'user de mots forts dans un pamphlet, hein ! :p
"C'est la France Star-Ac' qui a voté", je l'avais sorti à Milady hier après-midi au détour d'une clope, et elle m'a dit "c'est très bon ça, tu devrais le noter". En fait c'est devenu le point de départ de mon billet... Je n'allais pas virer ça... Surtout que je le pense :p

Par contre, n'associe pas France Star-Ac' à la droite et Amélie Poulain à la gauche... J'ai choisi mes mots avec beaucoup d'attention et je n'ai jamais voulu dire ça.

Amélie Poulain a autant été récupéré par la gauche (entraide, modestie, joie de vivre) que par la droite (image d'Epinal de Montmartre, vieille France-béret-baguette...). Simplement, je trouve que ce film donne justement une bonne image que ce soit de la droite ou de la gauche. Amélie Poulain, c'est toutes les meilleures valeurs de la France réunies, quel que soit leur bord. La jeunesse et la vieillesse, qui se comprennent enfin à travers les générations... Un peu comme le coup des bijoux au début du film.

La Star-Ac', c'est autant la gauche (black-blanc-beur) que la droite (ne m'appelez plus jamais Fraaaaaaaaaaance) : simplement, là aussi, c'est le pire. C'est l'idée qui s'adresse aux masses abruties par une journée de travail et qui n'ont ni le temps ni l'envie de se cultiver, de se renseigner. Une masse pas forcément méchante bien sûr, mais qui ne votera pas en connaissance de cause. Les singes qui regardent le doigt qui s'agite dans tous les sens, ou qui joue avec un stylo pendant un débat primordial... :rolleyes:

Voilà. Je trouve que mes deux phrases dans le billet d'origine étaient quand même plus directes pour exprimer tout ça ;)
Quote
Maintenant je t'assure que quand je lisais ton article, ça ne me donnait pas envie de débattre. Si cela avait été un tract, je le roulerai en boule tout de suite pour le mettre à la poubelle.
Mais ton tract, tu n'en auras jamais l'auteur devant toi... Alors évidemment, que tu vas le jeter à la poubelle.
Mais même la discussion avec des Témoins de Jehovah est intéressante. (Ne serait-ce que pour le plaisir de pouvoir leur montrer leurs contradictions :mdr:)
Quote
Tu as un avis, il est respectable et utile pour le débat, mais dans ton billet, contrairement à ton post, tu manquais grandement de nuance. Quand je vois le post où tu cites ma réaction sur PNR, la façon dont tu qualifies l'ensemble des Sarkozystes ne montre pas beaucoup de respect et n'assainit pas le débat
Je n'ai jamais qualifié l'ensemble des Sarkozystes. J'ai qualifié *certains* types de Sarkozystes, dont tu me sembles faire partie. Oui, ma phrase était provocatrice, mais parfois c'est le seul moyen de déclencher le débat. Maintenant que je vois que tu es plus ouvert, je retire ce que j'ai dit. N'empêche que tu t'es bel et bien pavané d'une façon indécente à chaque fois que je te voyais parler de Sarko sur PNR.... :sifflote:
Quote
Sans parler de la conclusion où tu demandes au candidat élu par le peuple de rendre les clés. Quel est le but de cette conclusion ?
Dire clairement que je fais partie des gens qui ne veulent pas de lui comme président.
Relis tous mes textes. Je ne vois pas ce qu'il y a d'incompréhensible. Encore une fois : Sarko a toujours dit qu'il avait pour AMBITION de devenir président de la république française.

Soit.

Mais cette ambition, il n'a jamais dit que c'était parce qu'il avait un plan pour sauver la France. Non, c'est juste son ambition, quoi. Comme moi je veux bosser, à long terme, dans le milieu de la musique. Mais si je veux faire ça, c'est pour apporter quelque chose. Avec lui, quand on entend parler de son désir d'avenir présidentiel, c'est juste pour être le président. Maintenant, il réalise qu'il y a trois milliards de responsabilités qui viennent avec ?
Donc voilà, Sarko a réussi son coup, il est président. Maintenant, est-ce qu'il veut foutre la France à feu ou à sang ? Oui ? Non ? Je suppose que non ? Il faudrait peut-être qu'il commence par donner plus de libertés aux media... Tu ne crois pas ? 1984, c'était y'a 23 ans, quand même... La France, pays des droits de l'Homme, de la liberté, tout ça... Ce qu'il nous propose pour l'instant n'a rien de très ragoûtant !
Quote
J'ai bien compris que tu remettais en cause les raisons pour lesquelles les "singes" ont voté pour lui, mais tu t'opposes là au choix du peuple.
Un peuple assez drôle puisqu'il élit aujourd'hui un clone de Bush, après avoir passé des années à critiquer le comportement des USA...
Quote
Je n'ai pas compris l'intérêt de ce dernier chapitre. Débattre, je suis demandeur, mais dans le respect des décisions populaires. Sinon on va droit à l'arbitraire.
Je ne demande pas à ce qu'on refasse l'élection, hein, que je sache ?
Donc la décision populaire... Je l'accepte, mais je ne suis pas obligé de la respecter.
Je pourrais aussi bien dire "je me casse de ce pays de merde !", mais j'ai trop de respect pour la France, pour la limiter à ça. Il y a une moitié de Français très respectable (celle qui n'a pas voté Sarko), un quart qui l'est aussi (celle qui a voté Sarko pour de bonnes raisons, qui seront peut-être justifiées, ou peut-être pas, ça reste à voir), et juste un quart méprisable. Tout comme il y a en France un quart de coins pourris et trois quarts de régions magnifiques. Une richesse immense dans la culture, la science, la tradition, l'humain, etc...

Ce n'est pas parce qu'un quart de l'arbre est en sale état qu'il faut pour autant l'abattre.

La seule question à se poser, c'est : est-ce que Sarko s'est vraiment fait élire pour mettre un bon coup d'engrais, ou juste pour profiter des derniers fruits encore mangeables avant de se barrer ?
Quote
Quote
Quel camp ? Je te pose la question le plus sérieusement du monde.
Je parlais évidemment de camp politique.
Mais je ne suis pas dans un camp. Tout le monde ici sait que je suis centriste. Pourquoi ? Parce que je ne suis ni de gauche, ni de droite. Si j'ai plus souvent des affinités avec la gauche qu'avec la droite, je me sentirais bien stupide de ne penser qu'avec le processus un peu réducteur de la gauche. Le social, c'est primordial. Mais il est lié à tout le reste. Pour faire fonctionner un pays, il faut s'assurer que ses engrenages sont correctement reliés et huilés. Au lieu de ne s'occuper que d'une roue complètement séparée des autres. Sinon, ta machine, elle va tourner sur elle-même.
Quote
Il est vrai que la jeunesse est plus prompte à s'enflammer que les personnes plus mûres. Que le vote PS est plus jeune que le vote UMP.
C'est un de mes dictons favoris...

À 20 ans, si tu ne votes pas à gauche c'est que t'as pas de coeur.
À 40 ans, si tu ne votes pas à droite c'est que t'as pas de tête.


Je suis fier d'avoir à la fois un coeur et une tête.
Quote
je n'ai pas vu beaucoup d'ouverture d'esprit dans la jeunesse, que ce soit pour qualifier Sarkozy ou ses électeurs.
Je ne suis pas responsable des agissements des militants PS, hein. Déjà que je ne suis dans aucun camp, encore une fois.... :p
Quote
Exactement comme nous, il va savourer son rêve pendant cinq ans, peut être dix, et passera à autre chose. Car le but n'est pas seulement d'être président, mais d'être un bon président, un président efficace.
Mais s'il est un bon président, un président efficace, pourquoi s'arrêterait-il en si bon chemin ? Pour prendre le risque qu'un moins bon président foute en l'air toutes ses magnifiques réformes ? Tsss... Non, il accumulera mandat sur mandat et à sa mort, la nation entière pleurera son petit père. Ce sera notre nouveau De Gaulle.

En attendant... On n'en est pas là. On en est loin, même... Très loin.
Quote
car l'opportunisme est un argument aujourd'hui largement utilisé contre Sarkozy et jamais en sa faveur. L'opportunisme n'a pas bonne presse de nos jours, je ne m'en plaindrai pas.
Oh, mais j'ai déjà lu des documents sur son ambition qui étaient plutôt partisans de Sarko, moi ! L'ambition, encore une fois, ça n'est pas sale ! Ce qui est sale, c'est de ne pas prendre ses responsabilités envers les autres ! Et il n'y a rien de plus responsable qu'un président. Alors s'il commence en se faisant élire par des moyens pire que la démagogie, la complicité avec les media, ça me pose un réel cas de conscience. Mais l'ambition, en soi, est probablement ce qui est le plus humain dans les portraits que l'on fait de Sarkozy. Et quelque part, en cela, j'ai une once d'affection pour le "personnage", et je suis plutôt content pour lui qu'il ait réussi son pari. Mais c'est tout ce qu'il aura de moi. Comme me disait mon oncle Ben's l'autre jour, with great power comes great responsibility.
Quote
On a toujours eu l'idéal de la personne qui ne trahit , ni ses idées, ni ses amis pour réussir, mais alors il faut dénoncer l'opportunisme d'une Ségolène qui un jour crache sur Bayrou pour le lendemain venir lui manger dans la main.
J'ai toujours trouvé ça super-drôle.
Surtout qu'elle en appelait aux centristes pour vaincre Sarkozy... Alors qu'elle a tout fait pour détruire Bayrou avant le 1er tour, lui qui était justement le seul à pouvoir capitaliser gauche + centre et battre Sarkozy ! Ah non, ça, ça restera vraiment comme un souvenir très drôle. Enfin, amer surtout, mais bon... En même temps, qu'aurait-elle pu faire d'autre, au lendemain du premier tour ? Elle était donnée perdante dans tous les sondages... C'était se battre contre les moulins. À mains nues. Sans armure. Et en plus, elle venait de bouffer sa lance la veille en battant Bayrou.
Quote
Qui un jour jette DSK aux oubliettes et qui le lendemain redevient son amie fidèle. Pareil avec Delors ...
Je suppose que tu n'es pas au courant, mais je ne suis pas du tout pro-Royal, moi... Va donc lire le premier message du topic "Politique et Goldorak" sur mon forum.... :^^;:
J'ai de la sympathie pour le PS, oui. Mais pas pour Royal, ni quelques éléphants lourdingues comme Jack ou Fabius.
Quote
Pour finir, je ne critique pas ton choix politique. Les électeurs du PS, je les respecte, surtout quand ils respectent leurs adversaires.
Encore une fois, je ne suis pas PS... :rolleyes:
Quote
Bonne continuation   :)
Merci ;)