L'actualité de copain Yamauchi

Une interview de sir Shigeyasu Yamauchi en français, c'est suffisamment rare pour être signalé. Publiée à l'origine dans le magazine japonais Animage en 2000, elle est traduite par copain Skippy et publiée sur le blog de copain Arion.

La première partie est consacrée à son dernier travail d'alors (le surprenant deuxième film de Digimon), et la deuxième parle de ses premiers travaux, parmi lesquels Saint Seiya. Une lecture obligatoire pour réaliser à quel point sir Yamauchi pense à ses films en des termes plus cérébraux que commerciaux. Ah, ça, ce n'est pas par hasard qu'on réalise des chefs-d'oeuvre comme Abel ou le Tenkai...

À part ça, le réalisateur est ressorti de sa tanière : le 26 mai on le verra dans l'épisode 33 de la série "Shijô saikyô no deshi Ken-ichi" (http://www.tms-e.com/tv_movie/kenichi/), une série de, euh... baston... Qui ne me dit rien de spécial... Mais bon, attendons voir...

Je ne connais personne dans le staff... Enfin personne d'intéressant, quoi. Sur cet épisode, Yamauchi tiendra le rôle de storyboarder et de directeur technique. Que du bon, donc. La série est produite par TMS, comme pour l'excellent Mushiking ! Bonne nouvelle donc.

J'en profite du coup pour signaler que j'ai enfin regardé l'ultime épisode de Mushiking (j'avais acheté le DVD il y a des mois !), celui réalisé (comme pour le premier) par Yamauchi. Et qu'il est vraiment excellent. Les 5 premières minutes misent tout sur l'ambiance, et la musique est très belle. On y apprend aussi (enfin, on l'apprend plus tôt apparemment, mais comme j'ai rien regardé entre deux...) ce qu'il est advenu du père de Popo. Et, euh... Oui, il est encore en vie... Enfin, si on veut... Enfin bref, c'est un peu n'importe quoi, cet aspect-là du scénario... :gnéhé: Mais bon, on pardonne parce qu'il y a de très jolies gambettes dans ce dernier épisode... :sifflote:

Author Topic: L'actualité de copain Yamauchi  (Read 229643 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Tu sais, sur wikipedia tu peux corriger les erreurs, même sans compte... ;)

Merci pour l'info! :)

Me suis matté des fragments de Dragon Fist et Condition Green, c'est chaud à regarder en 2015 tout de même. :mdr:
Mais c'est top d'avoir pu se faire (enfiiiin!) une idée! :)

Ah ouais ? J'aurais pourtant juré que... Pour le coup, je viens de faire la modif.
Par contre, impossible de trouver une page Wiki sur Yamauchi, normal ?  :mouais:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Non, pas normal.

Condition Green, il faut juste regarder la fin du 2, c'est un des meilleurs moments yamauchiens.

AH bon?

Allright, je me matte ça ce soir! :)

Je vois pourquoi tu as aimé ce second épisode de condition green. J'y vois graphiquement de fortes similitudes (jusqu'à dans les décors!) avec le dernier épisode de Saint Seiya sur Bud & Cid. Et je pense avoir compris de tes différents postes que tu aimes particulièrement celui-là. :3

Ya bien sûr aussi la scène de la flotte qui fait penser à l'intro d' Abel mais en moins bien. Les images se succèdent de façon trop speedée, comme si le storyboard de Yamauchi n'était pas adapté correctement. :/ (1988 <>1991 hummm...)

Il n'est pas désagréable à regarder car il y a des plans bien animés (cad avec un framerate élevé, ce qui est rare sur du Araki-Himeno) , "originaux" (je me comprends) et puis la nunuche de l'épisode a des faux airs de Maria Fleed. huhuhu :3

Du coup, j'ai survolé les autres épisodes mais c'est vraiment désastreux.
(Il y a tout de même eu de la bonne volonté sur le 5ème et 6ème)

Le pire anti-climax est l'image qui conclu quasi la saga:
(click to show/hide)
Le dessinateur avait peur de ne pas pouvoir chopper le dernier train pour rentrer chez lui, ou kwé? :v
« Last Edit 29 April 2015 à 12h34 »

J'ai chargé Condition Green pour mes vacances cet été  :classe:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
On arrive dans le dernier quart de 2015, et Yamauchi n'a toujours pas sorti quoi que ce soit cette année... Retraite anticipée ? Misère totale ? Exécution sommaire par les sbires de Kurumada ?
Je n'en sais rien...
Et comme faute de grive, on mange des merles, je me suis regardé un peu par curiosité les plus anciens travaux connus de Yamauchi en tant que directeur technique, soit Daikengo et God Sigma. Eh bien, euh... Comment dire..? A ma grande surprise, déjà en 1978 (épisode 3 de Daikengo, peut-être donc son premier travail de mise en scène), il y a des plans yamauchiens sur les jambes et les hanches !

Bon, c'est pas très joli, mais c'est d'époque.
Le plus drôle, c'est que ça n'est pas crédité Shigeyasu Yamauchi, mais Hiroshi Yamanouchi. Un pseudonyme, ou son vrai nom..?
Quant à God Sigma, l'épisode que j'ai regardé n'avait pas de style yamauchien marqué, et il est ici crédité comme "Shigeyasu Deyamauchi". Oui, il y a le "de" de "sortie"[1] au début de son nom. Peut-être une erreur de synthé, je ne sais pas...
 1. Et accessoirement c'est aussi le "shutsu" de "enshutsu", soit "direction technique"...

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Bon sang, presque un an plus tard, toujours rien de Yamauchi...
Ca fait bientôt deux ans qu'il a disparu des radars.
Il n'est pas mort, j'ai vu il y a quelques mois une photo de lui sur twitter, quelqu'un qui venait de passer quelques heures avec lui au resto. Sans lien avec l'animation je crois...

C'est chiant, quand même.

:edit: https://twitter.com/hashtag/山内重保

Si on passe l'image au filtre Yokai, on remarquera que c'est loin d'être gagné...
Personne ne comprendra ma vanne, j'en suis conscient... :3
« Last Edit à 10h44 »

(Ca va, ça a l'air de cloper tranquille dans les lieux fermés au Japon.)
Il a l'air pas complètement 'joisse" sur cette photo, et je le trouve un peu rondelet. A mon avis, il a matté Soul of Gold et ça lui a retourné le cerveau  :ph34r:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Il est rondelet depuis toujours...
J'avais pas remarqué les clopes ahah.

Nao, styliste personnel de Yamauchi  :mdr:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Avec près de six mois de retard...

Yamauchi a refait une apparition ! °_°

Il a travaillé sur le storyboard d'un épisode de "Drifters", puis storyboardé et réalisé un autre épisode.
C'est pour un petit studio avec qui il a déjà travaillé, Hoods.
Je vais me télécharger ça de suite...
Posted on 23 February 2017 à 21h46

Alors... L'épisode 5 c'est juste le storyboard, on retrouve les plans yamauchiens, son style est là. Par contre j'ai dû mal à savoir si le fait que 80% des plans soient des gros plans de visages est une "signature" de la série ou une tentative de faire un truc bizarre... Je suis pas convaincu, ça fait un peu claustro.

L'épisode 7, un peu pareil (cette série m'a l'air curieuse...), il y a un beau plan quand un personnage "découvre" le secret d'un autre, c'est même une jolie scène, mais ce qui m'intéresse le plus, c'est le staff... Script de Yôsuke Kuroda (le copain de Kurumada qui bosse avec Yamauchi...???!!!???!!!), le co-directeur de l'anim' s'appelle Jun-ichi Hayama, et parmi les animateurs les premiers crédités sont des piliers de Yamauchi comme Yoshihiko Umakoshi et Ken Ôtsuka. La classe, donc :)

J'ai adoré Drifters. (Je ne pense pas qu'une nouvelle saison soit programmée pour le moment)
Cette série est vraiment spéciale. L'histoire avance lentement et il faut rentrer dans le délire.
(Aussi bien des desins que côté scénar)

Par contre je ne savais pas qu'il y avait tellement de beau linge qui bossait sur la série.

C'est vraiment du lourd!!! ^^; Je n'avais reconnu aucun membre que tu as nommé sur cette oeuvre. Ils sont vraiment restés dans le style "Hellsing Ultimate". Impressionant.

Il faut tout de même que j'ajoute que l'animation sur Hellsing Ultimate est de façon générale un gros cran supérieur.

Il y a un épisode de Drifters que j'ai particulièrement adoré côté réalisation. Ca bastonnait de bout à bout. D'après ce que j'ai écrit ici, il doit s'agir du 7 justement. :p

Un truc marrant sur cette série: l'opening (que j'adore) est complètement réalisé par un français, semble-t'il. (Bambin de mémoire)

--------------

Hayama bosse actuellement comme directeur de l'animation sur Tigermask W (Toei). Et c'est hélas dommage d'utiliser son talent sur ce type de série. Les scènes de bastons sont très lèchées mais l'histoire est extrêment pourrie. On dirait que la série est constituée à 95% de fillers.

Néanmoins, l'épisode 4 de Tigermask W est pour ma part un must-see absolu! (Un peu comme le 51 d'Omega. Tu ne t'y attends pas et ... La claque!)
« Last Edit à 10h52 »