Baudelaire, jusqu'au bout des ongles

Je viens de me rendre compte que je n'ai finalement jamais écrit ce magnifique, poignant et immanquable billet à propos du treizième et ultime volume de la série des Orphelins Baudelaire.

Ledit magnifique, poignant et immanquable billet m'a en effet longuement trotté dans la tête, jusqu'à devenir, comme susmentionné, magnifique, poignant et immanquable. Et surtout complètement virtuel.

Enfin bref, si jamais je n'ai jamais l'occasion de l'écrire, sachez que cette série était fabuleuse, et que la "grosse" surprise du dernier volume, c'est qu'il ne révèle quasiment aucun des "petits" secrets semés au fil des volumes, et que, loin d'être décevant à ce sujet, c'est surtout la première fois que cette absence de révélation est totalement jouissive et littérairement fondée ! Ca c'est du cliffhanger pour un billet virtuel.
Voilà, c'était juste pour dire ça.

Et aussi pour annoncer qu'un nouveau livre "périphérique" à la série vient de sortir : Horseradish: Bitter Truths You Can't Avoid!
Un chapitre est disponible gratuitement ici.

Je reçois ça, euh.... Ben, pas demain parce que c'est le premier mai... Mais cette semaine, quoi. Ca a l'air bien allumé, tout ce que j'aime chez Lemony Snicket :gnehe:

Author Topic: Baudelaire, jusqu'au bout des ongles  (Read 31283 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Une interview de Daniel Handler datée d'octobre 2006 (mais que je n'avais jamais vue...) :
http://asoue.proboards11.com/i...tion=display&thread=1162114865

Et une autre interview, enfin, des questions de fans, qui vient de paraître aujourd'hui :
http://www.asoue.proboards11.c...tion=display&thread=1184328101

Needless to say, pour tous les amateurs des Orphelins Baudelaire, ces interviews sont riches d'enseignements...! (Et concordent à la perfection avec mes propres théories selon lesquelles l'absence de révélation est le but ultime de la série ;))