Baudelaire, jusqu'au bout des ongles

Je viens de me rendre compte que je n'ai finalement jamais écrit ce magnifique, poignant et immanquable billet à propos du treizième et ultime volume de la série des Orphelins Baudelaire.

Ledit magnifique, poignant et immanquable billet m'a en effet longuement trotté dans la tête, jusqu'à devenir, comme susmentionné, magnifique, poignant et immanquable. Et surtout complètement virtuel.

Enfin bref, si jamais je n'ai jamais l'occasion de l'écrire, sachez que cette série était fabuleuse, et que la "grosse" surprise du dernier volume, c'est qu'il ne révèle quasiment aucun des "petits" secrets semés au fil des volumes, et que, loin d'être décevant à ce sujet, c'est surtout la première fois que cette absence de révélation est totalement jouissive et littérairement fondée ! Ca c'est du cliffhanger pour un billet virtuel.
Voilà, c'était juste pour dire ça.

Et aussi pour annoncer qu'un nouveau livre "périphérique" à la série vient de sortir : Horseradish: Bitter Truths You Can't Avoid!
Un chapitre est disponible gratuitement ici.

Je reçois ça, euh.... Ben, pas demain parce que c'est le premier mai... Mais cette semaine, quoi. Ca a l'air bien allumé, tout ce que j'aime chez Lemony Snicket :gnehe:

Author Topic: Baudelaire, jusqu'au bout des ongles  (Read 27964 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Bon, je sais que ça ne passionne personne ici, cette série, mais je n'ai toujours pas reçu mon livre, une semaine après.... :^^;:

En colissimo suivi, faut le faire !

Alors je vais sur le site de la Poste... Je rentre mon n°... Et ça me donne le résultat ci-dessous.
Qui est assez rigolo, quand on sait que le 3 mai, j'étais chez moi toute la journée, et qu'on est le 8 et que je n'ai toujours rien reçu... (Et, oui, j'ai vérifié ma boîte aux lettres...) :rolleyes:

Tu n'as vraiment pas de bol avec tes livraisons...

Offline Nao/Gilles

  • Admin
C'est la première fois que ça m'arrive depuis longtemps...
J'ai réussi à choper mon facteur au début de sa tournée, je lui ai laissé le n° du colis dans ma boîte, il vérifiera quand il passera dans ma rue tout à l'heure.

Je parlais de ton histoire avec DHL. Le 1er mars n'est pas si loin que ça.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ah oui, c'est vrai... Mais là c'est la Poste. Je n'ai jamais de problèmes avec la Poste, d'habitude. (Pour mon courrier...)

Hmm... :mouais:

Où on habitait avant, au Seine-et-Marne, la Poste laissait les colis avec le gardien, puis le facteur (ou peut etre c'etait le gardien? Peu importe...) nous glisse une petite fiche dans nos boîtes aux lettres disant qu'on a quelquechose à chercher chez lui...

Offline Nao/Gilles

  • Admin
D'habitude les facteurs font comme ça, je confirme ;)

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Bon, j'ai reçu le bouquin ce matin. (Un truc compliqué, trop long à expliquer...)

En fait, je m'étais trompé : le "free sampler" mentionné dans le billet est relié à la réédition paperback (couverture souple) de la série, qui commence seulement maintenant aux USA.
Le bouquin Horseradish, donc, se contente d'un "best of" des petites phrases drôlissimes de Lemony Snicket, réunies par thématiques.

C'est plutôt bien, quoi, mais ce n'est pas non plus indispensable ;) (Sauf pour le fan, bien sûr...)

Tiens, tu les avais acheté en anglais j'imagine, les "orphelins baudelaires" ? L'image que tu as mise dans le billet, c'est la couv' du premier volume en paperback ?

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Tiens, tu les avais acheté en anglais j'imagine, les "orphelins baudelaires" ?
J'ai acheté et lu en français les 9 premiers... Puis acheté et lu en anglais les 10 à 13... En parallèle j'ai également racheté les 1 à 9 en anglais (pour Milady :)) et les 10 à 13 en français... Tiens d'ailleurs je ne savais pas que le 13 était sorti en français... la semaine dernière ! :^^;: (Du coup donc, je viens de le commander !)
J'ai aussi l'autobiographie de Snicket dans les deux versions.
Quote
L'image que tu as mise dans le billet, c'est la couv' du premier volume en paperback ?
Oui ! Le paperback US...

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ami lecteur, bienvenue sur ce billet. Tu es son premier lecteur depuis 787.000 ans et des poussières. Aujourd'hui, tu surfes sur le Net avec ta connexion intégrée au cerveau, et tu te demandes bien de quoi parle ce billet parce que la langue française est morte depuis plus de 700.000 ans, mais ce n'est pas grave. Merci de me lire tout de même, ça me réchauffe le coeur, tant il est vrai que par moments je me suis demandé pourquoi je m'embêtais à faire des billets que personne ne lit. Aujourd'hui, je sais pourquoi : c'est pour toi. Oui, toi.

Donc, j'ai reçu le tome 13 en français il y a quelques jours, comme prévu...

Je ne l'ai pas lu (je n'ai pas lu les 10 à 13 en français, juste survolés), mais ça reste d'une traduction très honnête, comme les 9 premiers. Cependant, il y a quand même quelques problèmes par-ci par-là... Rien d'important dans le texte du livre, mais il y a une erreur scandaleuse que Nathan a laissé passer.

A la fin du livre, dans le trombinoscope/biographie, en page 237 nous avons d'abord une description de Lemony Snicket accompagnée d'une photo........de face ! Alors là, le lecteur se dit "Enfin, j'ai une photo de Lemony Snicket !!" ?

Sauf que non ! Dans l'édition américaine du livre, la photo est au même endroit, mais le texte qui l'accompagne est...la présentation de l'illustrateur, Brett Helquist ! Lemony Snicket, lui, est le monsieur dessiné avec des tranches de concombre sur les yeux...

De toute manière, l'identité de Lemony Snicket n'a jamais été un secret : c'est bien Daniel Handlet, l'auteur des livres, qui se prête avec malice aux séances photo. C'est bien lui qui est caricaturé avec le concombre. C'est bien lui qu'on voit en photo à la dernière page : on ne voit que ses doigts, mais ils sont un peu boudinés -- ça correspond bien au physique de Handler.
Dans la troisième vidéo publiée sur lemonysnicket.com avant la publication de "The End", c'était Daniel Handler / Lemony Snicket qui faisait tomber les panneaux de texte. Et bien sûr, enfin, c'est Daniel Handler / Lemony Snicket qui joue de l'accordéon sur l'excellent Scream and Run Away, et on peut le voir en vidéo à plein d'endroits, par exemple ici - http://www.youtube.com/results?search_query=daniel+handler

Voilà, le problème c'est que cette inversion de texte dénote encore une fois d'un sérieux manque de respect de l'éditeur envers ses lecteurs... Ce sont pour la majorité des enfants ? Alors c'est encore pire ! :rolleyes:

Donc, ca y est, peut on considérer que le billet virtuel est aujourd'hui concrétisé?

Je ne connaissais absolument pas cette série, que je découvre ici.

Pourrais tu expliquer l'histoire?

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ben, non, y'aura pas ce billet, du coup.... C'est pour ça qu'il est virtuel...

L'histoire ? Ben......... Si tu cliquais sur les liens quand je les propose...... :sifflote:

Yeux qui piquent, age canonique, fatigue excessive, alcool, drogues, toussa......  :^^;:

Je ne vois meme plus les liens
[mode denisot on]
Désolé
[mode denisot off]