Si vous avez regardé les Victoires de la Musique...

...Ben moi pas.

En même temps, c'est normal, au même moment nous étions à Bercy en train d'assister, enchantés, au concert de Michel Polnareff. Et donc, là, forcément, la petite surprise à la fin : duplex avec Nagui et Drucker, remise d'une Victoire d'honneur pour Polnareff, et Michel a gratifié le public (et la télévision) d'une seconde tournée de "Love Me", en version acoustique (juste le piano et le chant) cette fois. J'avais déjà vu ce genre de duplex à la fin d'un concert à la télévision, mais c'est bien la première fois que je suis dans le public au même moment !

J'étais presque réticent à aller voir Polnareff en concert au départ, mais je n'ai pas été déçu, loin de là. Il a duré près de 2h15, je n'ai pas senti le temps passer, et j'ai pu entendre toutes mes chansons préférées dans la playlist : Le Bal des Laze, Holidays, Lettre à France, On ira tous au Paradis, Goodbye Marylou... Que du bonheur. Et pas mal d'autres chansons vraiment réussies que je ne connaissais pas à la base (Âme caline, Tam Tam). Seul défaut peut-être : l'interprétation du Bal des Laze, chanson que je vénère au plus haut point, était complètement différente, et franchement ratée, Michel chantant de façon très saccadée au lieu du rythme langoureux de la version studio. Mais c'est le seul couac de la soirée. Le reste était parfait.

Les musiciens sont vraiment doués (jolis soli de batterie puis de tambours, guitare électrique très maîtrisée), les choristes black fort jolies et souriantes, on sent que le spectacle a été peaufiné dans ses moindres détails. Après une absence sur les scènes françaises de 34 ans (!), j'imagine que beaucoup de fans de la première heure ont dû être bouleversés par le show. Pour ma part, je n'ai vraiment découvert Polnareff qu'il y a deux ans, intérêt qui a été encore exacerbé après avoir vu le superbe Podium (où j'ai entendu Holidays pour la première fois !).

Dans le rayon anecdote, j'étais dans la fosse, à côté du carré VIP, où j'ai pu apercevoir Henri Leconte, Amélie Mauresmo, Mireille Mathieu, Pierre Sled, Michel Boujenah et Michèle Laroque... Il paraît qu'il y avait aussi Calogero, Annie Girardot, la belle Clothilde Coureau, et même Sophie Marceau (?!), mais je ne les ai pas vus.

Bon, mes résumés de concert sont toujours d'une platitude déconcertante. Promis, j'essaierai de m'acheter un sens de l'humour pour celui de The Musical Box. J-14 !

Author Topic: Si vous avez regardé les Victoires de la Musique...  (Read 48111 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Rien compris d'ailleurs à cette histoire de matelots et d'amiral...
C'est venu de son site, les gens l'appelaient comme ça dessus...
Un peu comme Cyna avec son Gwand Patwon et ses Ramasseurs de coton ;)
Quote
Oui il faut que je prenne le temps d'écouter çà même si mes connaissances ne sont pas complètement nulles en la matière. Je préfère écouter de la bonne vieille zic des années 60.
Ben y'en a, ici :p
Quote
Mes qq références du rock prog sont :

- Genesis (période Peter Gabriel) : j'ai 2 vinyls qu'un oncle m'a refilé en même temps que tous ses disques 70's. Ne les ayant pas sous les yeux je ne peux pas te dire le nom de ces LP. Par contre j'aime bcp les qq singles qu'ils ont sortis à la fin des 60's dans un style très loin du prog il est vrai ! Le titres qui me viennent sont 'Silent Sun' ''A Winters Tale' et 'Where The Sour Turns To Sweet' aussi le nom du 1er LP il me semble.
C'est vrai que leur premier album est très folk ! Je ne l'ai écouté qu'une fois mais j'avais vraiment bien aimé...
Quote
- Yes (le groupe de Jon Anderson) dans le même registre avec 'Sweetness' et ''Looking Around'.
Leurs deux premiers albums étaient très folk, et excellents à mon goût.
Quote
- Barclay James Harvest avec 'Early Morning' 'Brother Thrush' et leur 1er LP que j'ai dans mon lot de vinyls.
Je ne connais pas très bien BJH. C'est pas faute d'avoir écouté, pourtant... :^^;: Leur musique ne me marque pas, pour le moment.
Quote
- Soft Machine (groupe de Roy Ayers),
Kevin Ayers, tu veux dire ;)
Et Soft Machine, encore un groupe avec lequel j'ai du mal... Trop jazz et pas assez rock pour du jazz-rock. Leur album le plus réputé est le troisième, et j'ai dû me forcer pour l'écouter jusqu'à la fin...

Pourtant, je risque bien d'aller à un concert de Soft Machine Legacy... :^^;:
Quote
- Et peut-être bcp d'autres dans la même veine mais tous étiquetés last 60's early 70's.
"Late" 60's ;)
Quote
Ma seule connaissance concernant un groupe francophone ma mère ayant rapporté une cassette il y a plus de 15 ans à la maison, cela s'intitulait les "Cathédrales de l'Industrie" et date de la seconde partie des 70's.
En fait c'est un album solo de Gabriel Yacoud, leader de Malicorne (fameux groupe de folk celtique + rock des années 70 dont on a déjà parlé sur ce blog), que son éditeur avait "obligé" à sortir sous le nom "Malicorne". Donc c'est un album Malicorne, par obligation contractuelle. Et ça date de 1986 ;)
Ce qui est rigolo, c'est que la presse de l'époque avait dit, "ça n'a rien à voir avec Malicorne, ils auraient dû sortir ça sous un autre nom. La question est posée". :mdr:
(Oui, j'ai lu tout ça sur le web ce matin, hein, je suis pas un spécialiste de Malicorne, le seul album que j'ai d'eux m'a laissé indifférent..)
Quote
Quoique des chansons j'en connais pas mal et pense passer un bon moment. Concernant Black et son 'Wonderful Life' en 1988, je connais beaucoup de monde qui adore cette chanson...et j'en fait aussi parti ;)
Son seul défaut c'est sans doute d'avoir une instrumentation très limitée... (Ouhlàlà le synthé Bontempi !!)
Le milieu des années 80, c'est probablement le pire qui soit pour la complexité et la recherche musicale dans la musique "grand public"...

Ah, si seulement Colin Vearncombe pouvait nous sortir un remake de Wonderful Life avec des sons plus "à jour".... ;)

Oh oui, oh oui, oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii POPOL!!!!
Comme on dit ici en Suisse Romande: tcheu, c'te classe!!!!

Holidays, c'est une sorte de bombe sonore sensuelle et vertigineuse.

Tam Tam, c'est du pure HIT FM des 80's et même si ça sonne un peu "ringue", c'est de la balle. Et comme on dit dans le sud ouest de Lille: ça balance!

Lettre à France: que dire? C'est tout simplement *beau*. Pas besoin de superlatif.

I love Popol.

Tiens, c'est marrant, mais pour en revenir au PROG (et oui M'sieur!) et bien Polnareff est une référence absolue pour Yoh Ohyama, du très classe groupe Asturias.


Offline Nao/Gilles

  • Admin
Oh oui, oh oui, oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii POPOL!!!!
Comme on dit ici en Suisse Romande: tcheu, c'te classe!!!!

Holidays, c'est une sorte de bombe sonore sensuelle et vertigineuse.
Wé !
Quote
Tam Tam, c'est du pure HIT FM des 80's et même si ça sonne un peu "ringue", c'est de la balle. Et comme on dit dans le sud ouest de Lille: ça balance!
Wé !
Quote
Lettre à France: que dire? C'est tout simplement *beau*. Pas besoin de superlatif.
Wé !
Quote
I love Popol.
Wé !
Quote
Tiens, c'est marrant, mais pour en revenir au PROG (et oui M'sieur!) et bien Polnareff est une référence absolue pour Yoh Ohyama, du très classe groupe Asturias.
Wé !

Je dirais même plus : du très classe groupe Asturias ;)