We will prog you!

Le plus dur à faire, dans beaucoup de choses, est le premier pas. Après, ça vient tout seul... Progressivement.

Voilà un peu plus d'un an que je me suis plongé corps et âme dans cet univers qu'est le prog. On vous dira généralement "rock progressif", mais ce serait faire insulte au prog que de le confiner implicitement à un seul genre musical. Non, le prog aime la fusion et c'est presque sa raison d'être. L'expérimentation est en effet ce qui lui a permis de naître puis d'évoluer album après album, groupe après groupe, pour le bonheur des mélomanes.

La fin des années 60 : quelle époque mémorable. Avec toutes ces jeunes filles nues dansant dans les prairies avec des joueurs de guitare en pattes d'éléphant. Enfin, c'est ce qu'on m'a dit... C'est l'époque des Beatles avec Sgt. Pepper's, leur intégration d'instruments classiques indiens (qui, quelque part, montre une curiosité à l'égard des musiques alternatives), la naissance du rock psychédélique et du space rock avec notamment les débuts de Pink Floyd, mais encore l'arrivée d'instruments "bizarres" (le Mellotron puis le synthé), ou l'exploitation d'instruments classiques (l'orgue de Hammond) dans la pop et le rock de l'époque.

Le (rock) progressif, en quelques mots, c'est d'abord l'intellectualisation d'une musique (le rock) qui se voulait à l'époque avant tout exutoire, et donc instinctive. L'improvisation est loin d'être bannie du prog, au contraire, mais elle est canalisée dans le but de créer une perfection parfois miraculeuse. On y a opposé plus tard le punk, qui visait justement à revenir aux racines brutes du rock et délaisser un genre que les critiques musicaux de l'époque ont abusivement jugé trop pompeux. Je vais leur taper dessus vous allez voir.

Le prog, donc, n'est par définition pas définissable, mais il est reconnaissable à travers l'âme de la musique. Ses pionniers étaient souvent issus de classes aisées de la société anglaise, et ont donc commencé par fusionner la musique classique avec le rock (voir The Nice, McDonald and Giles, Gryphon...) avant de se contenter d'en reprendre la "substantifique moelle" : une grande exigence structurelle, et la recherche d'une ambiance plus que d'un "morceau rapide à écouter", qui donne au final des morceaux d'une durée supérieure à cinq minutes, souvent même à vingt minutes. Par la suite, l'horizon musical du prog s'est agrandi grâce aux apports entre autres du blues, du jazz, de l'électro, de la pop et du metal.

En dehors des Beatles comme pères-fondateurs, on citera volontiers les Moody Blues (Nights in white satin), Procol Harum (A whiter shade of pale) ou David Bowie (Space Oddity), avec des tubes intemporels dont vous connaissez tous (parfois sans le savoir) la mélodie et qui sont tous transcendés par l'utilisation du Mellotron (une machine hors de prix et intransportable à l'époque) et une sensibilité musicale qui va caractériser le mouvement prog. Pour l'orgue de Hammond, un seul mot : les Doors (les mémorables Light my fire et The End sont du prog ou je ne m'appelle pas Nao). Parmi les nombreuses stars qui ont fait du prog, on pourra citer Supertramp (Even in the Quietest Moments, 1977), Roxy Music (dans leur premier album, avec Brian Eno), Led Zep (Stairway to Heaven n'est autre que du folk prog !), Mike Oldfield évidemment (bien que ses morceaux les plus connus, comme pour Yes, ne soient pas du prog, ses plus beaux albums sont du folk prog), Archive (le tube Again... Pur prog !), Air (The Virgin Suicides), X-Japan (Art of Life), même Annie Cordie fait du prog avec Tatayoyo. Ah, on me souffle dans l'oreillette que j'ai confondu avec Serge Gainsbourg. Oui oui, même lui. Et pour les amateurs d'animation, les BO d'Akira et de Berserk sont faites par des grands du prog japonais...

Et le prog, c'est ma grande passion. Son univers est tellement riche, tellement immense, que je n'écoute quasiment plus que ça. Non pas que je délaisse les autres styles musicaux, mais j'ai encore tant à découvrir, moi-même, que j'ai ressenti depuis longtemps l'envie de réaliser des critiques d'albums et de faire des présentations des meilleurs groupes du genre. Je ne me considère pas comme un spécialiste, mais comme un amateur éclairé qui a encore assez de recul pour pouvoir facilement faire partager ses découvertes à ses lecteurs sans forcément les rebuter. Parce que le prog est parfois hermétique, et c'est une bonne chose : rares sont les mélodies qui vont nous attirer à la première découverte... Mais plus un morceau demande d'écoutes avant de se laisser apprécier, plus il gardera son mystère et sa beauté au fil des ans et des écoutes. J'ai moi-même mis du temps avant de réaliser que j'aimais le prog : après avoir découvert de Mike Oldfield avec Ommadawn en 1996, je n'ai "osé" écouter le Close to the edge de Yes et n'ai accepté qu'il y a un an Jésus le prog comme mon sauveur, sous prétexte que la voix de Jon Anderson me rebutait ! Mais quel idiot. Voilà, je fais mon mea culpa et j'apporte ma pierre.

J'ai donc également pris le parti de vous proposer une sélection des musiques les plus intéressantes à mon goût, ou les plus représentatives, que j'uploade dans la section Prog du blog, en 64kbps pour ne pas gêner les ayants droit. Evidemment, ces extraits ne sont là que pour vous encourager à franchir le pas et à acheter les albums correspondants ! Ils sont généralement accompagnés de mes commentaires. Si vous n'en trouvez pas, c'est que je ne les ai pas encore écrits, et que je les publierai sur le blog en même temps que je les mettrai sur la section Prog. Allez, c'est fini pour aujourd'hui ! La prochaine fois, nous passerons à la pratique !

Joyeux Noël à tous. Tiens, encore un de ces mots en 4 lettres...

Author Topic: We will prog you!  (Read 28228 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Bien, alors j'ai bien aimé Migration et Rhayader goes to town. J'ai moins aimé Lunar Sea.
Lunar Sea ? C'est possible de ne pas aimer Lunar Sea et son excellent solo d'orgue vers les 2/3 ?

:^^;:
J'ai pas dit "pô aimé", j'ai dit "moins bien aimé". J'ai donc une préférence pour les deux premiers.
Eh beh oui, je reecouterai pour te donner une bonne raison  :)
Mais bon, j'ai peur d'en etre incapable.
Et sinon, tu as essayé Harmonium ?
Ouiiiiiiii hier matin.

Franchement bof.......





Je déconne! J'ai A-DO-RE! Genialissime!!!


J'ai commencé a écouter la partie "prog japon". La premiere j'aime beaucoup. Je suis sur la seconde...... A suivre...

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Je déconne! J'ai A-DO-RE! Genialissime!!!
:gnéhé:
Quote
J'ai commencé a écouter la partie "prog japon". La premiere j'aime beaucoup.
Forcément... Susumu Hirasawa... :D
Quote
Je suis sur la seconde...... A suivre...
J'ai encore embêté KiaN hier soir avec tous mes morceaux... :niark:

Sinon, le prochain groupe dont il faut absolument que je parle : Grobschnitt, et en particulier son incroyable concert "Solar Music Live"... Je me l'écoute en boucle depuis deux jours... Wa-ouh.

Dis donc, pas mal le petit Peter Gabriel (A different Drum). Ca me rappelle du Johnny Clegg tout ça.

St. Matt.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ah non, tu m'insultes là :mdr:
On parle de mon film préféré, là, quand même ! :^^;:

A noter que tu as eu de la chance : l'ajout date de cet après-midi. A moins que tu ne passes sur les pages en permanence pour vérifier les ajouts ? ;)

Petite question, mon titre favori est Child in Time de Deep Purple. Serais-je déjà sans le savoir un amateur de musique prog ?  :)

Remarque j'adore aussi la BO d'Akira, sauf un morceau vraiment trop heu... particulier.  :^^;:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Petite question, mon titre favori est Child in Time de Deep Purple. Serais-je déjà sans le savoir un amateur de musique prog ?  :)
J'ai l'honneur de t'annoncer que c'est du prog ! :)
Le morceau est long, axé sur une recherche mélodique, complexe dans sa construction, il utilise un orgue de Hammond, enfin bref, y'a même pas à se poser de question sur la filiation prog ou pas ! Est-ce que Deep Purple était un groupe prog à ses débuts ? Peut-être pas, mais tout comme Bowie ou les Doors, ils ont incontestablement fait des morceaux prog.
Quote
Remarque j'adore aussi la BO d'Akira, sauf un morceau vraiment trop heu... particulier.  :^^;:
Le même que le mien, à mon avis :mdr:

Welcome to my prog world :gnéhé:

Ah non, tu m'insultes là :mdr:
On parle de mon film préféré, là, quand même ! :^^;:
Du tout, tu parlais de "world music à son sommet" et puis j'ai beaucoup de respect pour JC.
Quote
A noter que tu as eu de la chance : l'ajout date de cet après-midi. A moins que tu ne passes sur les pages en permanence pour vérifier les ajouts ? ;)
Hmmm, c'est possible en effet :p et puis je suis fan de Genesis - toutes les ziks que tu as uppé sont excellentes. Je kiffe à fond entre autres White Moutain.

St. Matt.

Dream Theater du metal avant d'etre du prog? :blink:

Euh... C'est le groupe definition du prog par excellence quand meme  :^^;:!

Et puis Symphony X, c'est bien mais ca reste du rhapsody. Par contre le guitariste est monstrueux avec ses gros doigts boudines, il fait du bon tapping...

Et puis Dream Theater a des concepts albums aussi : scenes from a memory entre autre!

Et ils font tout le temps des hommages a Deep Purple en concert!

Vive eux! Et Deep Purple c'est le bien!

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Dream Theater du metal avant d'etre du prog? :blink:

Euh... C'est le groupe definition du prog par excellence quand meme  :^^;:!
Le prog est né en 1967 avec les Moody Blues entre autres...
Il a eu le temps de mourir et de "renaître" (neo-prog : IQ, Marillion...) dans les années 80 avant la naissance de Dream Theater. Qui est donc, "au mieux", un groupe de metal-prog.
Quote
Et puis Symphony X, c'est bien mais ca reste du rhapsody.
Rhapsody ?
Quote
Vive eux! Et Deep Purple c'est le bien!
Je dis pas que Dream Theater et Deep Purple c'est pas bien...
C'est juste qu'en matière de prog, je mets la priorité sur d'autres styles, surtout en ce moment...

Là par exemple je suis en train d'écouter un live de Robert Wyatt qui fait plutôt dans la fusion jazz... (Non, en fait je mens. En ce moment-même j'écoute Concerto for Harp and Orchestra Op. 74 - I. Allegro moderato, d'Alberto Ginastera. Mais tout le monde s'en tape je suppose, sauf Steve Hackett dont j'ai suivi l'avis.)

J'ai l'honneur de t'annoncer que c'est du prog ! :)
Le morceau est long, axé sur une recherche mélodique, complexe dans sa construction, il utilise un orgue de Hammond, enfin bref, y'a même pas à se poser de question sur la filiation prog ou pas ! Est-ce que Deep Purple était un groupe prog à ses débuts ? Peut-être pas, mais tout comme Bowie ou les Doors, ils ont incontestablement fait des morceaux prog.
D'après la description que tu en avais faite, il me semblait bien que le morceau pouvait entrer dans cette catégorie. Je ne me suis pas trompé. ^^
J'ai un double CD compilant les chansons les plus connues du groupe et il est vrai que ce titre tranche pas mal avec le reste de la production de Deep Purple.
Quote
Le même que le mien, à mon avis :mdr:
Etant passé chez moi j'ai pu remettre le nez sur le CD. Nous parlons bien de la piste 6 "Shohmyoh" ? ^^
Quote
Welcome to my prog world :gnéhé:
:gnéhé:
Quote
En ce moment-même j'écoute Concerto for Harp and Orchestra Op. 74 - I. Allegro moderato, d'Alberto Ginastera. Mais tout le monde s'en tape je suppose, sauf Steve Hackett dont j'ai suivi l'avis.)
Non pas moi, je ne m'en fous pas. ^^ Au contraire ça m'intéresse, j'ai toujours trouvé le son d'une harpe très mélodieux. Malheureusement je n'ai jamais trouvé d'album de harpe vraiment à mon goût.
C'est souvent sur des morceaux courts d'illustrations ou lorsque la harpe est au second plan que je l'apprécie.
J'ai été sur Amazon pour écouter le morceau dont tu fais mention, mais leur Real de µ£#$* ne passe pas chez moi.
Il n'y aurait pas moyen d'avoir une petite version 64 Kbit/s par hasard ? ^^

Offline Nao/Gilles

  • Admin
D'après la description que tu en avais faite, il me semblait bien que le morceau pouvait entrer dans cette catégorie. Je ne me suis pas trompé. ^^
;)
Quote
J'ai un double CD compilant les chansons les plus connues du groupe et il est vrai que ce titre tranche pas mal avec le reste de la production de Deep Purple.
Je crois qu'il y a d'autres morceaux du même genre sur tous leurs premiers albums... Mais c'est vrai que je n'ai écouté que In Rock, et que c'est le morceau dont nous parlons qui m'a le plus intéressé.
Quote
Quote
Le même que le mien, à mon avis :mdr:
Etant passé chez moi j'ai pu remettre le nez sur le CD. Nous parlons bien de la piste 6 "Shohmyoh" ? ^^
Oui ;)
Quote
Non pas moi, je ne m'en fous pas. ^^ Au contraire ça m'intéresse, j'ai toujours trouvé le son d'une harpe très mélodieux. Malheureusement je n'ai jamais trouvé d'album de harpe vraiment à mon goût.
Le plus intéressant, c'est que ce concerto est très proche de l'esprit de Seiji Yokoyama !
Quote
C'est souvent sur des morceaux courts d'illustrations ou lorsque la harpe est au second plan que je l'apprécie.
J'ai été sur Amazon pour écouter le morceau dont tu fais mention, mais leur Real de µ£#$* ne passe pas chez moi.
Il n'y aurait pas moyen d'avoir une petite version 64 Kbit/s par hasard ? ^^
Désolé, même chose ici : je n'ai l'album qu'au format APE, et je n'ai pas de logiciel adapté pour convertir en MP3 64kbps (j'utilise Audacity en temps normal mais il ne supporte pas l'APE à ma connaissance).

Pour l'anecdote donc, j'ai découvert Ginastera via une interview de Steve Hackett sur Progressia.net, où il parlait de la difficulté pour les petits éditeurs à se faire diffuser, et donnait en exemple une "perle" qu'il adorait, ce concerto-là, et de l'impossibilité qu'il a à la trouver en CD audio en Angleterre. Mais bon, si on le trouve sur Amazon, c'est qu'il a dû mal chercher... :^^;:

Tiens, en parlant de CD audio de petits éditeurs, je suis vert de chez vert : je viens de découvrir hier soir que le magnifique album Harmonium En Tournée, que j'ai payé les yeux de la tête (une trentaine d'euros) ne serait-ce que pour remercier les auteurs de tant de bonheur, était une copie pirate ! Elle est rudement bien faite, mais un article du fanzine Big Bang donnait le nom des deux éditeurs ayant piraté le CD (l'espagnol Blue Moon "dans une qualité médiocre" et le coréen M2U), et il s'avère que j'ai la version Blue Moon ! Je suis dégoûté, moi qui étais justement passé par Amazon pour m'assurer d'avoir la version officielle éditée par Harmonium eux-mêmes ! Je suis condamné à racheter le CD !

:scrogneugneu:

Nao, j'ai profité d'un week-end calme pour écouter ta playlist et je peux te dire que j'ai adoré certains morceaux.

J'ai bien aimé Caravan, King Crimson, Pink Floyd, Yes et la catégorie Pionniers. Le reste passe bien aussi mais j'aime moins, je devrais peut être les réécouter.

Je connaissais déjà The Moody Blues mais je n'avait jamais pensé que c'était du prog (car Nights In White Satin passe sur Nostalgie) et Space Oddity que j'ai découvert dans le film CRAZY est vraiment excelent.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Nao, j'ai profité d'un week-end calme pour écouter ta playlist et je peux te dire que j'ai adoré certains morceaux.
Yay! :D
Quote
J'ai bien aimé Caravan,
Tu vas adorer leurs premiers albums, alors !
Quote
King Crimson,
"In the court of the crimson king" pour commencer, hein ! ;)
Quote
Pink Floyd,
Tu ne connaissais pas ? Séance de rattrapage avec "Wish you were here" et "Animals"... Egalement, éventuellement, Meddle (avec son morceau "Echoes")
Quote
Yes
"Close to the edge", l'album complet... Obligatoire ;)
Quote
et la catégorie Pionniers. Le reste passe bien aussi mais j'aime moins, je devrais peut être les réécouter.
Tu verras, tout est question d'appréhension progressive de leur musique... Tout ce que j'ai posté est génial. C'est juste qu'il faut parfois 5 écoutes pour s'en rendre compte !
(Normalement pourtant, pour Harmonium dès la première écoute c'est emballé pesé... :^^;:)
Quote
Je connaissais déjà The Moody Blues mais je n'avait jamais pensé que c'était du prog (car Nights In White Satin passe sur Nostalgie)
Et pourtant si :)
Quote
et Space Oddity que j'ai découvert dans le film CRAZY est vraiment excelent.
C'est le moins qu'on puisse dire :)
Tiens, je vais mettre aussi A Whiter Shade of Pale de Procol Harum... Encore un truc que peu de gens connaissent a priori... Et puis quand ils entendent le morceau, "ah mais oui, je ne connais que ça !" pour finir par... "Vraiment ? C'est du prog, tu dis ?!"

Edit : c'est fait ;) Dans la page "Pionniers". C'est un morceau qui repose énormément sur de l'orgue de Hammond inspirée de Bach, et qui a inspiré tout un courant du prog dont font partie Rare Bird, Cressida, Virgin's Dream, Black Widow, etc...

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Hoplà... J'ai également rajouté dans la même catégorie le premier morceau définitivement prog de Procol Harum, "In Held 'Twas In I" (à vos souhaits), qui dure la bagatelle de 17'31... Vous allez voir, c'est intéressant : c'est exactement le même style qu'A Whiter Shade of Pale, mais en plus long et en plus prog... Et c'est là qu'en réécoutant leur tube, on se dit, "Ah mais oui mais c'est bien sûr, c'était un pionnier du prog, ce morceau !"... Tout ça grâce à son successeur ;) (et à l'orgue de Hammond bien sûr...)

Je viens d'ajouter en prime (toujours en Pionniers) les deux morceaux les plus prog des Doors -- et accessoirement les plus connus ;)
"Light My Fire" et son fameux solo halluciné d'orgue de Hammond, et "The End" (le générique d'Apocalypse Now) à l'ambiance très trippée.

Tant que j'y suis, j'ai également ajouté :

- Un morceau magnifique d'Osiris dans la section "Post-70s" (c'est du néo-prog et pas du post-rock, cette fois !)
- Deux morceaux de Pierre Moerlen's Gong dans la section "Canterbury Scene" (anciennement "Caravan") -> à écouter ABSOLUMENT si vous êtes fans de Mike Oldfield !
- Une nouvelle section, Chanson prog, consacrée au prog francophone chanté (je verrai par la suite si je fusionne ça avec Harmonium et/ou Pulsar qui ont des morceaux muets...), avec plein de nouveaux extraits : Maneige, Gainsbourg, Morse Code et Troisième Rive. Je me tate pour voir si je déplace "L'Exil" d'Harmonium dans cette section vu que c'est une chanson en français... Si vous avez un avis à transmettre... ;)

Bon ben va falloir que je m'écoute tout ça rapidement.
Merci Nao.