Répondre

Attention, il n'y a pas eu de réponse à ce sujet depuis au moins 120 jours.
À moins que vous ne soyez sûr de vouloir répondre, pensez éventuellement à créer un nouveau sujet.
Nom:
E-mail:
Titre:
Icône du message:

Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image

Taper les lettres montrées dans l'image:
Désolé pour toutes ces questions... Les spammeurs sont de plus en plus pénibles. Quelle est, traditionnellement, la couleur du cheval d'Henri IV ?:
Tapez "cy" puis "na", puis "douze" en chiffres (quatre lettres et deux chiffres, donc):

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: Glazoubil
« le: 11 Août 2006 à 14h32 »

@Nao : ah vi oki ! les gens qui écrivent en sms, entièrement d'accord, je souhaite leur mort à chauqe fois que j'en croise un^^

mais les npc ont un langage correct, voire châtié pour certains, c'est plutôt un problème de joueurs qu'un problème de jeu quoi...

@Ialdaboth : le pire c'est que j'étais un lecteur régulier, et pour ce qui est de ne plus prednre plaisir à jouer, disons que c'est exagéré, ce plaisir se raréfie : au début du jeu, on a du plaisir à chaque instant, on découvre tout, chaque action est nouvelle et les quêtes sont bien variées et fun !

On progresse également tout le temps, on apprend a mieux utiliser les sorts qu'on a et on en apprend de nouveaux. Par la suite, déjà on arrive au niveau maximum, donc il ne reste plus qu'à s'équiper en armes, et à faire tous les donjons. Ensuite, il ne reste plus qu'à découvrir les rares donjons de très haut niveau et à refaire les donjons de niveau juste en dessous pour avoir les armures complètes.

Et c'est là ou ça coince : on refait très souvent la même chose, les seuls moments fun sont les nouveaux boss lorsqu'on les essaye une première fois, et losqu'on les descend une première fois, souvent le même soir...

Ma guilde est composée de gens très bien, quasiment personne ne parle en sms, sauf les 2-3 recrues les plus jeunes qui sont très sympa et marrantes au demeurant, mais rien n'y fait, comparativement, je préfère finalement un doom 3 par exemple, du concentré de fun sans des heures et des heures pour monter son personnage !
Posté par: Shion
« le: 10 Août 2006 à 21h12 »

J'ai essayé l'autre là, Guild War, à cause du magazine Joystick qui offrait fièrement 10 jours d'essais gratuit.
En fait il s'agissait de 10 heures...passées ces 10 heures, j'ai acheté le jeu pour continuer car cela m'avait bien plût.

J'aurais mieux fait de m'abstenir, le jeu m'ayant amusé au total 11h :mdr:
Passé un certain cap, il FAUT jouer en équipe et donc communiquer, chose impossible vu la faune au language fleuri et précis.
Le jeu prend la poussière, j'aurai essayé :)
Forcément Guild Wars étant un jeu en ligne multijoueur, c'est assez logique de devoir jouer avec les autres  :rolleyes:

Il suffit de trouver une guilde correcte, avec des critères "minimum" de recrutement. En ce qui me concerne, j'ai trouvé chaussure à mon pied, pas de SMS, pas d'esprit "la victoire à tout prix", pas de "je te gueule dessus car tu joues comme un pied". Bref, un bel esprit, car ma guilde fait partie d'une communauté née sur Starcraft, et dont les membres se connaissent depuis des lustres. Et même si en ce moment, sur Guild Wars, on n'est plus beaucoup d'actifs, on se retrouve sur d'autres jeux du genre Quake 3, Worms World Party, Trackmania, ISketch... Bref, une bande de potes, toujours prêts à déconner et qui se prend pas la tête sur un jeu :)
Posté par: Ialdaboth
« le: 10 Août 2006 à 21h03 »

Ceux sur les Royaumes Oubliés, ça compte?  :^^;:
^^

A la rigueur le nouveau David Calvo a pas l'air mal, enquète cyberpunk à l'E3.

« La neige est comme un fantasme, un monde ancien disparu, comme le reste de la planète. »

Il nous fait son William Gibson, lui.
Posté par: Sablo
« le: 10 Août 2006 à 20h58 »

J'ai essayé l'autre là, Guild War, à cause du magazine Joystick qui offrait fièrement 10 jours d'essais gratuit.
En fait il s'agissait de 10 heures...passées ces 10 heures, j'ai acheté le jeu pour continuer car cela m'avait bien plût.

J'aurais mieux fait de m'abstenir, le jeu m'ayant amusé au total 11h :mdr:
Passé un certain cap, il FAUT jouer en équipe et donc communiquer, chose impossible vu la faune au language fleuri et précis.
Le jeu prend la poussière, j'aurai essayé :)
Posté par: DC
« le: 10 Août 2006 à 20h41 »

ptant c pa conplik! lé gen ki ecriv en sms c done mala la tet!!!
C'est pour ça que j'ai choisi un serveur "roleplay".
Je me suis à WoW il y a quelques mois, et même s'il est vrai que j'aime bien jouer mon nain (le roleplay nain, c'est rigolo), je n'ai aucun problème pour décrocher. Récemment, je suis resté sans y toucher presque un mois. Est ce que ça me manquait? Absolument pas. Je le considère vraiment comme un loisir, et rien de plus.
Bon, c'est vrai que parfois, j'entends des conversations de "geeks" sur WoW à Micromania, du genre qui font se poser des questions: "oula, je suis sur le même jeu que ces deux là..?"  :ph34r:
Je suis d'accord Nao, Oblivion à une toute autre profondeur de jeu. Malgré tout, ce que j'aime dans les jeux en ligne, ce sont les interractions avec les autres joueurs. Le roleplay quoi  :rolleyes:
Lisez des livres ! :gnéhé:
Ceux sur les Royaumes Oubliés, ça compte?  :^^;:
Posté par: Ialdaboth
« le: 10 Août 2006 à 19h16 »

au final on prend l'habitude de se connecter pour jouer sans réel but.
Une bonne raison donc de ne jamais commencer à se mettre à jouer à ce type de jeu, alors, si ce n'est qu'une mauvaise habitude et même pas une source de plaisir...

Lisez des livres ! :gnéhé:
Posté par: Nao/Gilles
« le: 10 Août 2006 à 19h11 »

Le coup du sms j'ai pas trop compris par contre !
abon? ptant c pa conplik! lé gen ki ecriv en sms c done mala la tet!!!
Posté par: Glazoubil
« le: 10 Août 2006 à 15h45 »

et bien pour accrocher, il suffit d'accorcher déjà à l'univers de base, d'aimer ce style d'unviers en général et la cohérence de l'univers de wow en particulier...

Les scénaristes de wow sont balèzes pour lier les différents protagonistes entre eux, ainsi que les différentes zones de jeu. Une façon de retenir les jouers est aussi le principe de la réputation : il y a plusieurs factions qui, lorsqu'on a atteint une bonne réputation auprès d'eux, fournissent des objets intéressants. Le souci c'est que cette réputation augmente très lentement, et que pour une même profession , on trouve des objets intéressants dans toutes les factions, obligeant ainsi à monter cette réputation partout avec la perte de temps que ça implique...

Ensuite pour ce qui est de savoir d'autres jeux sont plus intéressants, je ne sais pas trop je ne connais pas ceux que tu cites mais disons qu'il est impossible de faire un mmorpg proposant la même chose qu'un jeu solo, niveau contenu, puisqu'évidement on n'est pas le héros de l'histoire, mais l'un des participants.

Le coup du sms j'ai pas trop compris par contre !

Et Kryshna, un mmorpg n'est pas qu'un jeu multi, du fait qu'on commence en étant désarmé et ce n'est qu'au fur et à mesure qu'on récupère des armes de plus en plus intéressantes. Là est également la grosse faiblesse du genre, heureusement pour moi du reste puisque j'en suis clairement à ma fin de carrière dans le jeu ! Il n'y a pas de fin, on n'est jamais satisfait de son équipement, et au final on prend l'habitude de se connecter pour jouer sans réel but.
Posté par: Diablos
« le: 10 Août 2006 à 13h18 »

J'en ai eu moi... C'est pour ça que j'ai décroché totalement.

T'imagine, t'es au niveau 20 avec 20%... Tu te fixe le 50 % pour arrêter (il faut bien 2 heure pour le faire mais tu t'en fou)... Bref t'arrive à 50 %, et tu te dis "pourquoi ne pas continué jusqu'au niveau 21 ?"
Et t'as perdu ta journée  -_-  C'est ce qui m'arrivait à chaque fois, j'ai donc décider d'arrêter sinon je courrais droit au désastre   <_<
Posté par: Kryshna
« le: 10 Août 2006 à 13h05 »

j'ai jamais vraiment compris comment on pouvais tomber dans ce piege
j'ai souvent jouer en multi (ultima en autre ) pourtant j'ai jamais eu de probleme pour deconnecté  :mouais:
Posté par: Nao/Gilles
« le: 10 Août 2006 à 12h39 »

Perso j'ai joué quelques jours sur WOW, pour ne pas mourir idiot, et je me suis fait chier comme un rat mort... Je trouve des jeux comme Oblivion, Gothic 2 et même Ultima IX (!) largement plus intéressants... Et là au moins, les NPC ne vous parlent pas en SMS... :sifflote:
Posté par: Tsub'
« le: 10 Août 2006 à 12h05 »

C'est vrai qu'une fois commencé, c'est dur de se retirer d'un mmorpg.
Le jeu en ligne est l'occasion idéale de se créer le perso qu'on voudrait être dans la vie réelle et c'est à cause de ca et du fait qu'on se sent enfin important dans la communauté du jeu qu'on arrive pu à arrêter.
C'est un véritable sal engrenage :-/

Maintenant faut aussi que les gens ne fassent pas l'amalgame entre jeu en ligne tel que WoW et le "reste".........
Posté par: omnislash
« le: 10 Août 2006 à 11h56 »

J'avais entendu un commentaire de reportage made in TF1, ideal pour effrayer la menagere, ou un psy disait que le temps passé sur le jeu (WoW en l'occurence) etait proportionnel à la reussite dans ledit jeu, ce qui etait rassurant pour le "joueur associal" puisqu'il n'en va pas de meme dans la vie réelle. D'ou les phénomène d'addiction et de confusion chez les plus fragiles.
En fait ca me semble assez sensé ...
Posté par: Glazoubil
« le: 10 Août 2006 à 11h32 »

tout est 100 % vrai même ! Le principe du jeu, l'entente avec les autres membres de la guilde, tout fait qu'on a toujorus envie de passer plus de temps sur le jeu, d'autant que plus on passe de temps, plus on récupère d'objets, plus le personnage avance dans le jeu et devient fort...

C'est une boucle sans fin, et il faut savoir avoir du recul sur soi-même pour pas tomber dans le piège complètement !

et
Citer
L'addiction n'est pas forcément un mal
je vois pas trop d'exemple ou ça n'en est pas un !
Posté par: Damien
« le: 9 Août 2006 à 22h10 »

Mmmm... tout n'est pas faux. L'exemple du chômage pour addiction aggravée n'est pas un micro-exemple. J'ai de nombreux témoignages vus ou entendus qui vont tous dans ce sens puisque certains joueurs passent énormément du temps devant leur bécane et se rendent à n'importe quel moment de la journée dans une boutique de jeux vidéo pour parler aux vendeurs ("on est parfois leur seule bouée pour qu'ils déscotchent") de ce qu'ils ont fait dans leur journée de gamer. Il y a des cas alarmants et d'autres qui finissent par comprendre que se couper du monde ne les aide pas (en général, les hard-addicted passent pour des boulets dans les boutiques :^^;:). L'addiction n'est pas forcément un mal. Il suffit de lui placer un juste milieu dans son environnement social.

Etant étranger à ce type de drogue virtuelle, je ne fais que rapporter des témoignages dudit milieu.

D's©