Des fesses, des fesses, oui mais des artistiques !

J'ai pris une demi-heure et j'ai regardé de larges extraits de mes DVD de Cleopatra et Belladonna, les films semi-érotiques produits par Osamu Tezuka en 1970 et 1973. Verdict ?

- Cleopatra est une farce dans le plus pur style Tezuka, bourrée d'anachronismes, qui raconte à sa manière l'histoire entre Cléopâtre et César. L'animation et le graphisme sont très datés, mais il y a quelques jolies scènes, et des séquences entières très originales, notamment une "parade" où l'on voit défiler des grandes oeuvres (la Maja nue, le Penseur de Rodin, etc), animées façon Gotlib et son bric à brac. La musique est superbe ! Typiquement dans le style du début des années 70, entre le post-Beatles et le Gérard Manset du premier album (salut Damien ;)).

- Belladonna n'est quasiment pas animé ! C'est une succession de plans fixes. Mais d'une beauté...!! Exit le style Tezuka donc, c'est un style réaliste shôjo auquel nous sommes invités. L'influence d'un artiste occidentale est claire (tout comme le scénario librement inspiré de "La sorcière" de Jules Michelet), mais je ne saurais vous dire laquelle. Klimt ? Non, c'est moins évolué que ça quand même. Les scènes animées sont très oniriques, tout comme les dessins. A se damner ! Et je suspecte Tezuka d'avoir inventé, comme à peu près tout le reste dans le manga et l'animation japonaise, le fameux concept des tentacules pour contourner la censure des sexes masculines... Et ici, point de violence Urotsukidôji-esque, non, tout est dans le fantasme. La musique obtient la même mention que pour Cleopatra. Encore une fois dans ce même style magnifique... Beaucoup de chansons là aussi, on oscille aux alentours de l'enka de Meiko Kaji, re-découverte dans Kill Bill.

Bref, un achat qu'il est difficile de regretter pour un passionné de l'histoire de l'animation...!

Author Topic: Des fesses, des fesses, oui mais des artistiques !  (Read 65474 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Je connaissais le reste. Ne me manquaient que ces deux dernieres lettres. Miam, interessant acronyme! :ph34r: