J'ai mal au fondement constitutionnel

Je ne suis pas analyste politique et je n'y comprends goutte la plupart du temps. Je vais peut-être dire des bêtises et je m'en excuse. Je ne sais même pas de quel bord politique je suis, je change un peu suivant les jours et les sujets. N'empêche. Les brevets logiciels sont passés. En silence.. Tellement en silence que même Linuxfr n'y a pas consacré de news.

Il y a quelques jours donc, le Conseil Européen a fini par adopter le projet de loi autorisant cette fameuse brevetabilité des logiciels. Quelle application concrète ? Oh, rien pour vous dans l'immédiat... Mais par contre, pour moi, développeur de jeux vidéo, je sais bien que les excès américains risquent de vite débarquer dans nos beaux pays... Je vais désormais risquer d'être assigné en justice pour avoir développé un jeu en 3D, ou pour avoir volé l'idée d'utiliser la souris dans le cadre d'un jeu vidéo, ou pour avoir fait des menus colorés, ou pour avoir eu l'outrecuidance de rajouter des fichiers d'aide à un logiciel... Quelle terrible violation d'une invention-assistée-par-ordinateur-et-dûment-brevetée ! Non ?

Alors oui évidemment, en présentant la preuve d'un "prior art" (logiciel sorti avant le dépot du brevet en question et utilisant les mêmes idées), on s'en tire sans trop de bobos. Mais ce n'est pas ma peau qui m'inquiète, à ce stade, c'est ma tranquillité pantouflarde de programmeur idéaliste qui aime bien rester dans son coin et ne pas voir des mégatrusts fourrer leur nez dans mes affaires. Je n'ai pas besoin de voler quoi que ce soit à qui que ce soit pour nourrir ma famille, merci messieurs.

Non, tout ça vous vous en fichez probablement... Mais par contre, là où ça devient beaucoup plus grave, c'est que ce fichu projet a essuyé maints refus de la part de divers gouvernements (Pologne, France, Pays-Bas...), qui se sont pourtant tous allongés le jour du dernier vote. Pourquoi, me demanderez-vous ? Me risquerai-je à une supposition ? L'affaire récente des Pays-Bas (Bill Gates a sous-entendu à leur Premier Ministre que si les brevets logiciels n'étaient pas entérinés sous peu, il délocaliserait un campus d'ingénieurs qu'il venait d'acquérir sur place) me laisse malheureusement à penser que les entreprises américaines ont usé de méthodes de persuasion inavouables aux médias.

Corruption ou pas, je n'en sais rien, je n'ai pas de preuves, mais une chose est sûre : quand le Conseil Européen se permet de braver l'opinion publique et les décisions originelles des pays membres, que peut-on attendre de lui pour tous les autres sujets de société à venir ? Dans ces conditions, comment peut-on décemment dire "oui" à une constitution nous proposant de donner les pleins pouvoirs à ce Conseil ?

PS : info lue sur standblog.org

Author Topic: J'ai mal au fondement constitutionnel  (Read 31075 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

oué c'est comme la décision pour les JO, on n'est jamais sûr avant que ça soit décidé .. ;)

Je crois que c'est aujourd'hui (comme les JO 2012) que l'on aura la réponse, non ?


Victoire donc  :classe:

Oui et il semble que ce soit à une très large majorité que le parlement l'a rejeté.

Ca c'est une excellente nouvelle et une belle défaite pour les mastodontes qui achètent à tour de bras les brevets sur d'autres terres :D

Le fait que certains pays s'engagent durablement dans le libre a peut-être joué un peu aussi, je pense  :unsure:

Tres bonne nouvelle.... paradoxalement plus importante finalement que des Jeux Olympiques instaurant definitivement la dictature du sport et de la performance (sport.... puis boulot, sexuelle etc.) comme modele de societe.

Si il faut, grace a Londres, NS ne sera pas elu en 2007...  :niark:

Clairement !

A choisir entre les JO et les brevets, le choix est vite fait  ;)

Oui et il semble que ce soit à une très large majorité que le parlement l'a rejeté.
648/18  :waouh:

http://news.yahoo.com/s/mc/200...oDMTBiMW04NW9mBHNlYwMlJVRPUCUl

Semble que les parlementaires n'aient pas apprecié la façon de faire de la commission! :mdr:

C'est effectivement .... personnellement je ne suis pas pressé de voir débarquer l'atteinte à la liberté individuelle de chacun sur internet ..... je préfère qu'ils se concentres sur les criminels, escrocs et autres délinquants .... ^^

Offline Nao/Gilles

  • Admin
YES !!!!!!!!!!!!!

Le fait que certains pays s'engagent durablement dans le libre a peut-être joué un peu aussi, je pense  :unsure:
"Et ça continue, encore et encore, c'est que le début..."

http://www.pcinpact.com/actu/n...valse_Microsoft_pour_Linux.htm

Dommage que Paris n'ait pas suivi le mouvement du "libre" qui s'amorce un peu partout dans les administrations publiques -_-